Cameroun : Le numéro vert contre le commerce illégal porte déjà des fruits

0
35

A la suite d’une dénonciation une cargaison de produits impropres à la consommation, parmi lesquels de l’huile végétale a été détruite le 27 septembre dernier à Yaoundé, capitale du Cameroun.

Source : Le Quotidien

C’est en présence des représentants des associations des consommateurs et du président du Conseil national de la Consommation, Mme Jacqueline Koa, que le ministre du Commerce Luc Magloire Mbarga Atangana lancé officiellement le 25 septembre 2019 la mise en service d’un numéro d’utilité publique, logé dans les services de son département ministériel. Ce numéro vert, le 1502, va servir pour faire des suggestions, mais surtout pour dénoncer les abus des activités commerciales suspectes, ceci en rapport avec les différentes lois et règlements du pays, en particulier la loi-cadre sur la protection du consommateur.

Aussitôt lancé, le numéro vert du ministère du Commerce commence à produire les effets escomptés. Ainsi, suite à une dénonciation faisant état de l’existence d’une cargaison de produits impropres à la consommation, la descente des éléments de la brigade nationale de contrôle et de répression des infractions a saisi au quartier Mimboman (Yaoundé) une cargaison d’huile végétale de qualité douteuse. Elle a été détruite et enfouie sous le sol le 27 septembre au siège de l’entreprise Hysacam dans la banlieue de Soa, au cours d’une opération supervisée personnellement par le ministre du Commerce.

A cette cargaison composée par ailleurs de cirages, biscuits, chocolats, huiles raffinées, couches jetables périmés, se sont ajoutées d’autres marchandises saisies depuis plusieurs mois. Dans cette mise en fonctionnement du numéro vert, l’Agence de régulation des télécommunications (ART) a été au cœur de la manœuvre, avec l’appui de tous les opérateurs de téléphonie fixe et mobile que comptent le Cameroun, à savoir, Camtel, Orange, Mtn et Nextel. Comme l’a souligné le ministre Luc Magloire Mbarga Atangana, grâce à ces opérateurs, le consommateur sera roi dans la conduite des activités commerciales au Cameroun, ceci de manière gratuite et permanente.

Le numéro vert du ministère du Commerce est opérationnel et disponible

tous les jours ouvrables de lundi à samedi. Une séance de vérification de l’opérationnalité de ce service a été faite au cours de la cérémonie, à la satisfaction de toute l’assistance.

De toute évidence, l’objectif poursuivi par la mise en place de ce numéro vert est l’assainissement des mœurs et des pratiques dans l’activité commerciale. On a en mémoire, les nombreuses opérations coup de point de la brigade nationale de contrôle et de répression des fraudes qui a mis hors d’état de nuire les commerçants véreux. Il sera également question de dénoncer le personnel indélicat du ministère du Commerce.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici