Régionales au Cameroun : Le rôle de Chantal Biya dans la région de l’Est

0
785

Selon le site internet du journal panafricain Jeune Afrique, Dans l’Est, le Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC), parti au pouvoir dont Paul Biya, le président de la République est président national, ne sera certes pas seul lors du scrutin régional et affrontera l’Union nationale pour la démocratie et le progrès (UNDP) de Bello Bouba Maigari – ministre d’Etat en charge du Tourisme et des Loisirs –. Mais les clés du futur conseil régional semblent détenues par la Première dame, Chantal Biya.

Dans le Lom-et-Djerem, l’un des quatre départements de l’Est, les électeurs des Régionales du 6 décembre auront au moins le choix entre les candidats du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC, au pouvoir) et ceux de l’Union nationale pour la démocratie et le progrès (UNDP).

Afin de conquérir quelques sièges au conseil régional, l’UNDP a concentré ses efforts autour de Garoua-Boulaï, où il possède 25 conseillers municipaux. Le parti de Bello Bouba Maigari, ministre du Tourisme et des Loisirs, délaisse cependant le Boumba-et-Ngoko, le Haut-Nyong à Abong-Mbang et la Kadey à Batouri, où le RDPC, son allié dans la majorité présidentielle, est seul en lice.

La suite en kiosque

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici