RCA : François Bozizé bientôt de retour en Centrafrique

0
241

Selon le journal Jeune Afrique, l’ancien président renversé par un coup d’Etat est déterminé à faire lever, d’ici 2020, les sanctions de l’ONU qui pèsent sur lui.

En exil depuis sa chute, en mars 2013, François Bozizé n’a pas abandonné l’espoir de rentrer en Centrafrique, ce pays qu’il a dirigé pendant dix ans. Son exil se déroule depuis quelques années à Kamplala en Ouganda. Mais,   François Bozizé n’a pas abandonné l’espoir de rentrer en Centrafrique. Cependant, le mandat d’arrêt international émis par la Centrafrique en 2013 donne peu de sueurs froides à l’ancien Homme fort de Bangui et pour cause : aucune autorité n’a cherché à l’appliquer ces six dernières années. Celui qui l’a chassé du pouvoir Michel Djotodia n’est plus en poste.

En revanche, un autre obstacle se dresse sur sa route : les sanctions onusiennes prononcées en 2014 (gel des avoirs et interdiction de voyager). Le ministère des Transports centrafricain a en outre interdit à toute compagnie aérienne de transporter l’ex-président sur son sol. Ce sont ces restrictions que l’intéressé doit à tout prix faire annuler.

François Bozizé, se trouvant actuellement en exil en Ouganda se dit septique par rapport à l’accord de paix et de la réconciliation de Khartoum ainsi qu’à la mise en œuvre du programme DDRR. Une position qu’il a exprimée dans une déclaration vidéo qu’il a publiée sur Facebook en marge du troisième congrès national de son  parti Kwa Na Kwa (KNK). Il se dit prêt à apporter son aide dans le rétablissement de la paix et de sécurité en Centrafrique.

La déclaration de l’ancien président centrafricain semble être un discours démagogique en ce sens qu’il était arrivé au pouvoir grâce à un coup d’Etat et n’a pas pu bien gérer le pays. Ce qui a conduit en effet à l’installation du chaos alors qu’il avait tous les moyens nécessaires pour éviter le pire aux centrafricains.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici