Musique : Etienne Mbappé se produit au festival de Jazz de Nouakchott en Mauritanie

0
64

Le bassiste camerounais de renommée internationale fait partie des surdoués de la guitare aussi bien en Afrique que dans le monde.

Etienne Mbappé prend part au festival de Jazz de Nouakchott, capitale de la Mauritanie, en Afrique de l’Ouest. Un événement organisé depuis quelques années par l’association « Les Echos du Sahel », en collaboration avec le Ministère de la Culture et de l’Artisanat, l’Institut Français (IfM), l’Ambassade de France, l’Ambassade d’Espagne et l’Ambassade des Etats-Unis.

Etienne Mbappé a cette particularité que sa voix ressemble à sa guitare : grave. Il est découvert par le grand public à travers sa chanson Bonendalè et la reprise de Eboa Lotin, Elimb’a Dikalo. Mais, Etienne Mbappé, ce sont des sonorités de haut vol, qui ne sont à la portée que de vrais mélomanes, amoureux de Jazz, à l’instar de « Cameroun O Mulema », « Sula Takè » ou Missiya ».

Il réunit depuis 2014 autour du projet Etienne Mbappé & The Prophets six musiciens virtuoses qui s’emploient à transcender traditions et cultures par une douceur musicale universelle, renseigne le site jazzdanslebocage.com. L’association du saxophone ténor, de la trompette et du violon façonne un son très personnel, traversé d’improvisations vertigineuses.

Etienne Mbappé, fort de nombreuses expériences avec notamment John MacLaughlin, Joe zawinul, Manu Dibango, etc…, propose avec chaleur un répertoire jazz groove, aux couleurs du monde, ponctué de milongas ou d’emprunts à la funk ou la musique africaine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici