Le Premier ministre d’Ethiopie décroche le Prix Nobel de la Paix 2019

0
418

Le résultat vient d’être proclamé par le comité Nobel. Abiy Ahmed était déjà favori à cette consécration après son intervention au Soudan, réconciliation avec l’Erythrée, dans son propre pays.

Nous sommes fiers comme un pays qui vient de gagner le Prix Nobel de la Paix », vient de déclarer le Premier ministre éthiopien, Abiy Ahmed, après avoir suivi la proclamation des résultats. Le chef du gouvernement éthiopien, l’un des plus jeunes à ce poste dans le monde. Né le 15 août 1976 à Agaro, il est Premier ministre depuis le 2 avril 2018. Le favori des bookmakers est notamment reconnu pour ses nombreuses actions menées dans la réconciliation avec l’Erithrée en 2018.

“Je serai heureuse si le Dr Abiy remporte le prix Nobel de la paix et je crois qu’il le mérite. S’il gagne, ça l’encouragerait à faire plus pour l‘Éthiopie”, a déclaré Merry Meles, une résidente d’Addis Abeba sur les antennes d’AfricaNews.

Abiy a entre autres mis fin à l‘état d’urgence, libéré des prisonniers politiques, obtenu du Parlement la levée de l’interdiction des groupes d’opposition et s’est engagé à faciliter les investissements étrangers dans les secteurs clés de l‘économie. Grâce à ces changements radicaux, l’homme de 43 ans est devenu très populaire auprès des jeunes.

Les contestations ont déjà commencé dans l’opinion. L’on estime que c’est la jeune Greta Thunberg qui était bien partie pour remporter le titre. « La jeune militante a mobilisé en un an des millions de personnes contre l’inaction face au changement climatique. Reste à voir si son engagement est compatible avec les règles du comité Nobel », a écrit le journal en ligne huffingtonpost.fr, un peu plus équilibré.

L’année dernière, l’Afrique s’est encore retrouvée au sommet du Prix Nobel de la paix, même si le Congolais Denis Mukwege s’est partagé le podium avec la Yazidie Nadia Murad.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici