Football – Un troisième Camerounais sur le toit de l’Angleterre

0
326

Après Geremy Sorel Njitap avec Chelsea et Lauren Etama Mayer avec Arsenal, Joël Matip a remporté hier le titre de champion d’Angleterre.

30 ans après leur dernier titre, les Red de Liverpool ont remporté hier leur 19e titre de champion de Premier League, le championnat d’élite en Angleterre.  Nabil Kéita le Guinéen, Sadio Mané le Sénégalais, Mohamed Salah le Pharaon d’Egypte et surtout le Camerounais Joël Matip succèdent au Zimbabwéen Bruce David Grobbelaar, qui avait remporté le titre de champion en 1990. Il a fallu, à 7 journées de la ligne d’arrivée, que Chelsea prenne le dessus sur le suivant immédiat, les sky blues de Manchester City de Pepe Guarduala par 2 buts à 1 pour que les rouges de Liverpool remportent le titre. Car, à l’’écart est à présent de 23 points. Mission accomplie pour les poulains de l’Allemands Jürgen Klopp. Mission impossible pour tous ces clubs, qui avaient souhaité que la saison en cours soit tout simplement annulée à cause de la pandémie du Covi-19.

Le sommet avant la base

Liverpool s’est d’abord offert le titre le plus sacré du football européen, la Champion’s League, la « Coupe aux grandes oreilles » l’année dernière.  À l’évidence, on se souviendra de cette couronne comme celle qui a été coiffée au prolongement d’une pandémie mondiale. Oui, ce titre est particulier, il a été obtenu au lendemain d’un succès (4-0) dans une enceinte d’Anfield qui avait pourtant juré, durant 30 années d’échecs, que ses hommes ne marcheraient jamais seuls.

Il y a quelques semaines, certains supporters des Reds eux-mêmes estimaient, à chaud, que cette saison ne serait plus celle de Liverpool, mais « celle du coronavirus ». C’est là que la mémoire doit remettre un peu d’ordre. L’écurie de Jürgen Klopp peut aussi nous y aider. Par chance, elle ne restera pas simplement l’équipe de l’année 2020, dont on se souviendra à tout jamais. Ce que les Reds ont accompli est en effet si marquant qu’ils ont établi la réciproque et se sont appropriés l’époque.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici