Crise sécuritaire : 3 régions du Cameroun déclarées zones sinistrées

0
77

Le Premier ministre Doctor Chief Joseph Dion Ngute a signé un décret hier lundi 2 septembre 2019 déclarant les régions de l’Extrême-Nord, du Nord-Ouest et du Sud-Ouest officiellement « zones économiquement sinistrées ».

Un statut, qui, selon les textes en vigueur dans le pays, permet à l’État d’offrir des incitations diverses aux entreprises désireuses de s’installer dans ces zones touchées par l’insécurité. Ces incitations prennent la forme d’exonération d’impôts pendant une période de trois ans.

Pour rappel, depuis 2013, la région de l’Extrême-Nord du Cameroun est victime des attaques des membres de la secte islamiste nigériane Boko Haram, dont les incursions meurtrières ont pratiquement lessivé le maigre tissu économique de cette partie du Cameroun.

Depuis fin 2016, les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du pays se sont quant à elles embrasées, suite à des revendications corporatistes des avocats et enseignants anglophones. Ces mouvements d’humeur ont ensuite dégénéré en revendications indépendantistes à partir de 2017, transformant ces deux régions anglophones du Cameroun en théâtre d’affrontements entre l’armée régulière et les militants séparatistes.

Près de 56 milliards de francs CFA de pertes ont été enregistrées dans les régions en crise notamment le Nord-Ouest et le Sud-Ouest selon certains confrères. D’autres sources parlent de plus de 300 milliards de FCFA de pertes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici