Côte d’Ivoire : Guillaume Soro échappe à une arrestation d’Interpol

0
339

L’ancien rebelle, patron des Forces nouvelles, ancien  Premier ministre de Laurent Gbagbo et ancien président de l’Assemblée nationale sous l’actuel régime au pouvoir vient d’annoncer sa candidature à la prochaine présidentielle et dit voter contre Alassane Dramane Ouattara au cas où il ne passerait pas au second tour.

C’est dans ce contexte que Guillaume Kigbafori Soro s’attaque au régime d’Abidjan. Il accuse le gouvernement du président Alassane Dramane Ouattara de l’intimider en montant la police internationale Interpol de l’interpeller. Le 10 octobre dernier, l’ancien rebelle patron des Forces nouvelles se trouve en Espagne. Dans son hôtel de Barcelone, rapporte Beninweb, il est nuitamment approché par la section Interpole d’Espagne, qui lui demande de la suivre.

« Entre 3h et 4h du matin, plusieurs policiers descendent dans ma chambre. Le concierge a juste le temps d’appeler et il me dit : «  Monsieur Soro, la police est devant ta porte ». Et je dis qu’est-ce qui ne va pas ? J’ai juste le temps de me lever de mon lit.  J’arrive, la porte de ma chambre est assiégée », a déclaré Guillaume Soro, ce samedi 12 octobre, lors de son « Crush Party » à Valence en Espagne, rapporte Beninweb.

Et de poursuivre : « ils disent : «  Tu es monsieur Soro ? Je dis oui ».  Ils disent : «  Veuillez nous suivre, vous êtes en état d’arrestation. Je dis pourquoi ? Ils disent Interpol. Et je réponds Interpol c’est qui ? Je dis non, je ne vous suis pas. Je ne bouge pas d’ici. Je suis un homme politique, j’ai assumé des responsabilités dans mon pays. Est-ce que vous pouvez faire ça à Zapatero [Ancien Président du gouvernement d’Espagne, Ndlr ] ? Je suis dans ma chambre ce qui doit être fait, faites-le ici. Et je ne permets à personne de s’avancer vers moi ». Il promet de suivre les flics. Ce qu’il ne fait pas.

Guillaume Kigbafori Soro voit tout de suite la main du régime d’Abidjan, qui veut l’humilier et l’intimider. A Abidjan, « Nous n’avons pas saisi Interpole », se défend le pouvoir au micro de RFI. Guillaume Kigbafori Soro a néanmoins confirmé qu’il sera candidat à la prochaine élection présidentielle et que, s’il ne passe pas au second tour, il votre contre le candidat du pouvoir ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici