CamerPress – Cameroun : On repart à l’assaut de la vaccination contre le Covid-19 au Cameroun

0
109

Une campagne élargie démarre ce jour dans les formations sanitaires du pays et se déroule jusqu’au 11 juillet. Les personnes âgées de 18 ans et plus sont les principales cibles.

Par Cameroon Tribune

C’ est dans les hôpitaux de référence, les hôpitaux de district, les Centres médicaux d’arrondissement et autres lieux sélectionnés par les districts de santé que les vaccins seront inoculés. Ceci avec l’appui des caravanes mobiles. A partir de ce mercredi 7 juillet et, ce jusqu’au dimanche 11, le Cameroun va vibrer au rythme de la campagne nationale d’intensification de la vaccination contre le Covid-19. Comme l’expliquait, Manaouada Malachie, ministre de la Santé publique le 21 juin dernier dans un communiqué, cette campagne nationale cible les personnes âgées de 18 ans et plus. Elle sera accompagnée d’une large action de sensibilisation des populations. La vaccination sera offerte dans les formations sanitaires ou par les équipes mobiles, dans les communautés y compris en porte-à-porte, les lieux de rassemblement comme les marchés, les lieux de culte, les entreprises et les administrations publiques.

Plus de 360 000 doses des vaccins AztraZeneca et Sinopharm ont été dispatchées sur l’ensemble du territoire à cet effet. Le pays a choisi l’option vaccination depuis le 12 avril dernier avec comme cible les personnes les plus exposées ou à risque, question de les protéger des formes graves de la maladie. Cependant, cette première campagne n’a pas produit les résultats escomptés. Parmi les personnes éligibles, seuls 116 541 volontaires ont à ce jour reçu leurs doses de vaccin. Une couverture vaccinale jugée très faible par les responsables du Programme élargi de vaccination.

Il est question d’inverser la tendance et de couvrir au moins 20% de la population. Et même si les 18 ans et plus sont visés cette fois, la vaccination reste prioritaire pour les personnels de santé et les personnes âgées vivant avec des comorbidités. En ce moment où l’on craint une troisième vague de contamination avec le variant Delta, du reste très virulent et déjà en circulation dans plusieurs pays africains, cette autre campagne de vaccination sonne comme une opportunité à saisir pour la majorité.

D’après le Dr Brice Edzoa Essomba, chef d’unité vaccination du Système de gestion d’incident Covid-19, de la région du Centre, il est très important que beaucoup de Camerounais se fassent vacciner pour pouvoir atteindre une immunité collective. « Si dans une communauté, toutes les cibles, toutes les personnes éligibles sont vaccinées, vous ne verrez plus des cas en réanimation. D’autre part, si la majorité se fait vacciner, toutes les mesures prises dans le cadre de la prévention de cette pandémie pourront être levées. Il n’y aura plus de restriction », expliquait-il alors. La balle est à présent dans le camp de la population afin qu’elle joue sa partition dans la riposte contre le Covid-19.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici