Cameroun : Une journaliste et athlète Louisette-Renée Etame Thobi au Sommet du Sport africain

0
143

Elle a été élue hier à Ouagadougou au Burkina Faso au poste de Secrétaire général au cours de la 38e session de la Conférence des ministres de la Jeunesse et des Sports des pays d’expression française (CONFEJES).

Louisette Renée Thobi épouse Etame Ndedi est la nouvelle secrétaire générale de la CONFEJES. La camerounaise a été élue au cours de la 38e session des ministres de cette institution qui se tient depuis le 26 février au Burkina-Faso. Elle a été préférée au Tchadien Passalet Lazaki et au Burkinabé Alexandre Yougbaré. Louisette Renée Thobi remplace à ce poste, pour un mandat de cinq ans, le Nigérien Bouramah Ali Harouna, décédé le 3 août 2020. 

La Camerounaise est la 7e secrétaire générale de la CONFEJES et première femme élue à ce poste au sein de cette institution. Elle a bénéficié du soutien de son pays et bien d’autres où elle a été avant son élection pour le lobbying. Présent à Ouagadougou, la capitale burkinabé, le ministre de la Jeunesse a réagi à cette bonne nouvelle. «Cette élection est une victoire éclatante pour le Cameroun et son illustre chef, S. E. Paul Biya, Président de la République du Cameroun», a confié Mounouna Foutsou, à la CRTV, le média public.

C’est en effet un retour à la CONFEJES pour Louisette Renée Thobi qui y a été par le passé, directrice adjointe des programmes EPS/Sports. Elle compte innover tout en rationalisant les dépenses. L’optimisation de la contribution des femmes et des jeunes fait aussi partie de ses aspirations. L’institution a également besoin de réformes pour maintenir son leadership en matière de promotion de la jeunesse et des sports. La CONFEJES est désormais entre les mains d’une femme qui cumule des expériences professionnelles dans divers domaines.

Professeur d’Éducation physique et sportive, Louisette Renée Thobi a été athlète de haut niveau. Elle était au départ de l’épreuve du 100 m haies aux Jeux Olympiques de Barcelone en 1992. La quinquagénaire a par ailleurs été entraîneure nationale au sein de l’équipe nationale d’Athlétisme du Cameroun. L’ex-championne a aussi lancé en 2011 la Course féminine de Yaoundé dont la 10e édition en 2020 ne s’est pas tenue à cause de la crise sanitaire du Covid-19. Ancienne journaliste sportive, Louisette Renée Thobi prend le secrétariat d’une CONFEJES bien connue au Cameroun, où elle soutient plusieurs activités. Créée en 1969, l’institution compte déjà 43 États membres francophiles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici