Cameroun : Un hold-up en cours de téléchargement à la Fecafoot stoppé par le Tribunal d’Ekounou

0
676

Le Tribunal de Première instance d’Ekounou a mis fin à un hold-Up en cours à la Fédération camerounaise de football (Fecafoot).

Un groupe de personnes s’est réuni en visio-conférence et a désigné le professeur Sénateur Albert Mbida comme président par intérim de la Fecafoot. Ce groupe avait déjà projeté d’organiser une assemblée générale de la fédération, avait le verdict du tribunal arbitral de sport, qui a annulé le précédent processus ayant conduit à la Tour de Tsinga – siège de la Fecafoot – Seidou Mbombo Njya et son équipe.

Le Tribunal a donc annulé cette assemblée générale, quelques heures après que le ministre de l’Administration territoriale Paul Atanga Nji a pris une décision similaire.

Pour la petite histoire qui porte Pr Albert Mbida au sommet – provisoirement – de la Fecafoot, hier 2 février 2021, une session extraordinaire de l’Assemblée générale de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot) s’est tenue par Visioconférence. Elle portait entre autres sur l’examen des conséquences de la sentence arbitrale rendue par le TAS le 15 janvier 2021.

Les 51 membres participants à ladite session sur les 74 que compte l’Assemblée générale, ont mis sur pied un comité exécutif provisoire présidé par le sénateur Albert Mbida. Le comité exécutif provisoire, est mis sur pied pour une durée de trois mois et a pour principales missions de gérer les affaires courantes de la Fecafoot, de réviser les statuts, le code électoral et d’organiser un processus électoral « juste, équitable et transparent», indique le communiqué final.

En réaction, le ministre de l’Administration Paul Atanga Nji a donc demandé à tous les gouverneurs de région, d’interdire la réunion projetée par des personnes « sans qualité» relative à Assemblée générale extraordinaire Fecafoot.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici