Cameroun : Société Générale Cameroun (SGC) autonomise les femmes

0
278

La Banque française, filiale du Cameroun a organisé une série d’activités sur le genre étalée sur tout le mois de mars 2020.

A la Société Générale Cameroun, la femme est valorisée au quotidien. Une démarche qui s’est intensifiée à l’occasion de l’édition 2020 de la Journée internationale de la femme, la JIF. En effet, au-delà d’une journée, la Banque a mis encore plus la femme à l’honneur pendant un mois entier, avec des activités sur le genre lancées officiellement le 2 mars dernier. Activités dont la clôture officielle était prévue pour le 31 mars.

Un mois donc dédié à l’empowerment des femmes, à travers entre autres : le message motivateur du Directeur Général de Société Générale Cameroun, Marème Mbaye Ndiaye relayé pendant une semaine ; des descentes des femmes du Comité de direction (Codir) et managers de l’entreprise dans les agences des villes de Douala et Yaoundé pour partager des messages de motivation aux employées ; le lancement d’une campagne de communication interne étendue aux réseaux sociaux, intitulée « la femme de SG Cameroun, une bâtisseuse d’avenir » ; un séminaire sur les droits des femmes ; une campagne de mailing avec des messages ciblés vers les femmes, etc.

Cet aspect empowerment ne s’est pas limité aux plus de 300 femmes employées de Société Générale Cameroun. Il aura également été une main tendue aux partenaires actuelles et potentielles de la Banque lors d’un des temps forts de la célébration : la conférence sur le « leadership  au féminin » dans son agence de Bali à Douala. La rencontre était aussi un cocktail de présentation de l’initiative Women In Africa (WIA), une plateforme dont le Groupe Société Générale est l’un des principaux mécènes, dédiée au développement économique et au soutien des femmes africaines de premier plan et à fort potentiel.

Mais le mois n’aura pas seulement été axé sur les réflexions. Il y a eu les réjouissances aussi. Notamment avec un autre temps fort de la célébration, le défilé à la place de la Bessèkè à Douala, accompagné d’agapes le 8 mars. La veille, les femmes ont pratiqué diverses activités sportives. Une façon aussi de participer à l’épanouissement complet de la femme.

Installez l’Appli de Camer-Press pour suivre l’Actualité sur votre Téléphone via ce lien :

https://play.google.com/store/apps/details?id=com.camerpress.app

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici