Cameroun : Shanda Tonme lance à appel pour l’éthique publique au Cameroun

0
227

« Depuis quelques jours, les réseaux sociaux sont remplies d’informations les unes plus fantaisistes et plus morbides que les autres. Le but recherché est manifestement de créer une psychose dans l’opinion publique, autant que de présenter une image pour le moins surréaliste et abracadabrante de la situation politique du Cameroun. Dans cette logique sont tour à tour évoqués, tantôt le décès imaginaire du Chef de l’Etat, tantôt la gestion catastrophique de la crise sanitaire du coronavirus, tantôt ceci et tantôt cela. A l’évidence, certains compatriotes se sont assignés pour mission d’inonder les messageries de tiers, avec des fakes news, non sans manquer d’appeler à la révolution à partir des claviers de leur ordinateur.

Face à cette situation, le Mouvement populaire pour le dialogue et la réconciliation (MPDR – PMDR), regrette profondément ces déviances médiatiques tentaculaires et expansionnistes, qui ont tendance à se répéter au point de devenir une véritable sous-culture d’un obscurantisme politique et intellectuel. Il n’y aucun doute que les implications sont insaisissables, imprévisibles et dommageables.

Le MPDR – PMDR en appelle à la responsabilité des leaders d’opinion, de l’élite intellectuelle et politique de tous les niveaux ainsi que de toutes les colorations. En effet la démarche du mensonge et de la rumeur, de l’incitation à la haine sectaire et de l’invocation du décès des personnes vivantes, tout comme l’injure et les moqueries concentrées sur les âges des uns et des autres, ne saurait tenir lieu de stratégie politique. Dans tous les cas, elle ne saurait non plus constituer un alibi pour la conquête du pouvoir. Elle peut au mieux avilir leurs auteurs, jeter un doute sur leur crédibilité et leur patriotisme. Au pire elle nourrit les ingrédients de la guerre civile dont le pays n’a point besoin.

Le MPDR – PMDR rappelle que nous sommes tous des mortels et que personne n’est éternel, que nous sommes tous voués à vieillir, que personne ne meurt parce que quelqu’un d’autre le souhaite. Ce qui nous manque le plus dorénavant c’est la sagesse, l’humilité et la patience. La politique n’est pas le jeu de hasard

Le MPDR – PMDR, reconnaît que le Cameroun traverse une situation difficile voire délicate, faite de multiples crises, de nombreuses attentes et d’espoirs de transition, mais estime que rien ne justifie certains débordements de langage dangereux de part et d’autre. Surenchères, menaces et recours aux soutiens externes ne sont pas objectivement de nature à encourager le dialogue et la réconciliation, dont l’urgence se fait plus pressant au fil des jours./. »

Yaoundé, le 28 Mars 2020

Le Médiateur Universel

                                                           SHANDA TONME

Pour suivre toute l’Actualité sur le Cameroun, Installez l’Application de CamerPress sur votre Téléphone en cliquant sur ce lien :  https://play.google.com/store/apps/details?id=com.camerpress.app

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici