Cameroun : Sébastien Ebala et B. Tchebo écroués à la prison de Kondengui

0
531
?????????????????????????????????????????????????????????

Trois motifs ont été retenus pour épingler Ebala et Tchebo, à savoir « outrage au chef de l’Etat, appel à manifestation sans autorisation et réunion ».

Par Serge Aimé Bikoï

C’est la décision que vient de prendre le parquet du Tribunal de première instance du Centre administratif de Yaoundé en début de soirée. C’est le 17 avril 2020 que Sébastien Ebala, Paul Daizy Biya et Bernard Tchebo avaient été, tous les trois, interpellés. S. Ebala avait fait une vidéo où il avait appelé le peuple à se retrouver à la poste centrale pour se mobiliser et installer Maurice Kamto, le président national du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc), au pouvoir.

Toute chose qui a été, quelques heures après, à l’origine de leur interpellation. Tous avaient, manu militari, arrêtés et avaient été conduits à la direction de la sécurité militaire, puis au Secrétariat d’Etat à la défense (Sed). Quelques jours après, P. D. Biya a été exfiltré des geôles du Sed.

Après s’être présentés, à trois reprises, au parquet du tribunal militaire, Ebala et Tchebo ont été renvoyés au Sed. C’est la semaine dernière que l’affaire a été portée au parquet du tribunal de première instance du centre administratif de Yaoundé. Présentés le 22 mai 2020 pour la première fois, Ebala et Tchebo ont été, à nouveau, conduits ce mercredi, 27 mai 2020, à ce tribunal correctionnel, où ils ont été, finalement, inculpés. Ebala et Tchebo vont passer leur première nuit à la prison centrale de Yaoundé Kondengui.

Rappel mémoire, c’est ce 27 mai 2019 que Paul Chouta, web journaliste, avait été arrêté, puis écroué dans le principal pénitencier du Cameroun. Ça fait un an que Chouta croupit à la prison principale de Yaoundé sans que l’affaire l’opposant à Calixthe Beyala pour diffamation et propagation de fausses nouvelles ne soit vidée au fond.

Le Don King, ‘’Mot à wou à wou!’’

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici