Cameroun – Santé publique : Péril sur la lutte contre le Covid-19 au Cameroun

0
639

Au cours des concertations et consultations relatives à l’évaluation de cinquième phase la riposte gouvernementale contre le Covid-19, qui ont débuté hier 28 décembre et se terminent ce 29 décembre, le ministre de la Santé publique (Minsanté) Malachie Manaouda a indiqué que la sixième phase de ladite riposte, qui  devrait débuter dans les prochains jours, rencontre un problème de financement.

Et pour cause, les partenaires qui soutenaient la riposte se sont retirés. « Il y a amenuisement (allègement) des ressources, car les partenaires qui soutenaient se sont retirés. Conséquence il y a un problème de financement de la 6eme phase », a déclaré le Minsanté.

Soulignons que les échanges ont lieu avec les ordres professionnels, les parlementaires  et  la société savante, les responsables des services centraux du Minsanté, le Délégué régional de la santé publique pour le Centre, les DG des structures et organismes  sous tutelle, ainsi que les Directeurs des hôpitaux de 2e catégorie.

Autres problèmes soulignés, il y a le relâchement global  avec le défaut du port du masque et le démantèlement des points de lavage des mains qu’il faut réactiver, car il y a flambée de la maladie dans les pays voisins et en occident avec la nouvelle souche de Covid-19  qui est mutante et plus virulente.

Comment pourrait en être autrement car, une sorte de séisme est annoncée dans ce département ministériel. L’on se souvient du Scandale lié à la gestion du don de riz que le supermarché Orca avait offert au gouvernement pour soutenir les victimes  du Covid-19. Tout récemment, une note du ministre d’Etat Secrétaire général de la présidence de la République instruisant le ministre des Finances de débloquer 32.500.000 FCFA à la faveur du Contrôle supérieur de l’Etat pour un audit des fonds destinés au Covid-19. En français facile, le Consupe doit ouvrir une enquête pour savoir comment les fonds affectés par le gouvernement ont été gérés. L’in pense ici aux Marchés publics ui se passaient à tour de main aux prestataires de services.

Source : Page de George A. Atangana

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici