Cameroun : Samuel Eto’o Fils sollicité en politique

0
345

Cabral Libii, candidat à la présidence du Cameroun en octobre 2018 et leader du PCRN Onze millions de Citoyens pense que, s’il accède au pouvoir, il va offrir à un poste à l’ancien footballeur.

L’ancien capitaine des Lions Indomptables de football a une gueule de leader, aussi bien sur le terrain de sport que celui social ou politique. Ne l’a-t-on pas aperçu au Palais des verres, siège de l’Assemblée nationale lors de la prestation de serment du chef de l’Etat camerounais Paul Biya, après avoir battu campagne à sa manière ? D’ailleurs, il avait reçu des critiques d’une certaine opinion pour cet engagement politique, en tant que sportif encore compétitif.

Depuis vendredi dernier, Samuel Eto’o Fils peut donc désormais s’engager en politique, sans plus faire de vagues. Puisque ce jour-là, il a décidé de raccrocher ses crampons après une si longue et fructueuses carrière. Comme dans un Mercato, un premier club le sollicite déjà. En l’occurrence Cabral Libii, qui lui a adressé ce message sur sa page Facebook : « Le 6 septembre 2019, la nouvelle de la retraite internationale de l’un des plus grands athlètes africains est tombée.

Je salue l’œuvre incommensurable d’un grand champion qui a porté très haut par-delà les continents l’étendard Cameroun et a surtout brillé sportivement par son courage, son génie, sa rigueur au travail et son professionnalisme obsessionnel. Toutes choses qui lui ont permis de sublimer un talent, que seul le Cameroun sait en produire régulièrement. Je salue aussi les qualités humaines, l’altruisme et le profond amour pour son pays qui s’est manifesté chez ce grand homme par des nombreuses œuvres sociales et des opportunités de formation professionnelle pour de nombreux jeunes compatriotes qui font aujourd’hui la relève et la fierté de nos différentes équipes nationales de football.

Au moment où il s’engage vers de nouveaux défis personnels, je lui dis merci, à mon nom personnel, au nom de la famille OMC et au nom du PCRN, pour tous les services rendus à la nation camerounaise et à l’Afrique. Je lui souhaite bon vent pour la suite.

Il siégera certainement avec d’autres anciennes gloires sportives au Haut Conseil consultatif du Sport, organe d’orientation de la politique du sport, qui sera créé quand le PCRN sera au pouvoir !

Bonne retraite sportive, cher Samuel Eto’o

Cabral Libii ».

Le message est passé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici