Cameroun – Route Babadjou-Bamenda : Les entreprises nationales appelées à la rescousse

0
181

Après le retrait de l’entreprise Sogea Satom, adjudicataire dudit marché, elles ont été mobilisées pour maintenir la circulabilité de cet axe routier, en attendant la contractualisation pour un nouveau marché. Et, c’est grâce à leur intervention que la circulation a été rétablie après l’effondrement de deux zones de remblais suite aux pluies diluviennes survenues dans la nuit du 24 au 25 mars 2021.

Par L’Essentiel

Entre Babadjou et Bamenda, la route passe donc de nouveau. Mais, l’on a craint le pire dans la nuit du 24 au 25 mars dernier, lors que suite aux pluies diluviennes, deux zones de remblais se sont effondrées, coupant la circulation sur cet axe routier stratégique de la Nationale No6 qui relie la région de l’Ouest à celle du Nord-Ouest. N’eût été l’intervention des entreprises nationales appelées à la rescousse pour rétablir la circulation. Comme l’a expliqué le ministre des Travaux publics, Emmanuel Nganou Djoumessi, deux entreprises sont mobilisées sur le long de l’itinéraire, la première, coté Babadjou (Ouest), la deuxième, côté Santa (Nord-ouest).

Côté Babadjou, la circulation a été rétablie en fin d’après-midi du 25 mars, l’entreprise continue les travaux dans le but d’éviter d’autres effondrements au niveau des zones de remblais. Côté Bamenda, la  circulation a également été rétablie. Toutefois, a prescrit le MINTP, « les usagers doivent respecter les mesures en vigueur sur les routes enterre, soit, interrompre la circulation pendant deux heures de temps après une pluie ». Et, sur cet axe routier, « les entreprises sélectionnées se mobilisent progressivement pour la reprise des travaux de construction de cette section de la Nationale 6 », a-t-il ajouté.

Actuellement, a précisé Emmanuel Nganou Djoumessi, des entreprises camerounaises ont été mobilisées sur la base des rapports de la mission de contrôle et des risques de rupture du trafic et qui vont assurer la réalisation de certains travaux dont le but est de permettre la circulation des personnes et des biens, en attendant la contractualisation pour un nouveau marché. Mais, ce ne sont là que des solutions provisoires qui ne rassurent guère sur la livraison des travaux de cet axe routier qui ont déjà connu de nombreux retards dans leur réalisation. Rappelons que les travaux étaient arrêtés depuis le 14 janvier 2021, à la suite de l’attaquedu08 janvier 2021.L’entreprise Sogea Satom, adjudicataire dudit marché dont les travaux ont été lancés en2017, a manifesté son retrait du projet, justifiant un cas de force majeure en rapport avec la situation sécuritaire dans la zone d’intervention du projet, ouvrant ainsi la voie à la résiliation dudit contrat.

Une route à problèmes, c’est la route Douala – Bonepoupa dans la région du Littoral, qui a connu la rupture d’une déviation aménagée pour le déroulement des travaux de construction du dalot sur la rivière au lieudit Mangoulé, à 6km de Bonépoupa, suite aux pluies diluviennes de la même nuit du 24 mars 2021, le MINTP a informé que l’entreprise ENCOBAT, en charge des travaux de construction de cet axe routier est actuellement à pieds d’œuvre pour le rétablissement de la circulation.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici