Cameroun : Rigobert Song Bahanag retourne auprès des siens

0
134

L’ancien capitaine des Lions indomptables du Cameroun a offert un important stock de kits de protection aux établissements scolaires de Nkeng–likock dans l’arrondissement de Matomb région du Centre.

Par Le Courrier

Il ne fallait pas mieux qu’un fils du village pour apporter son soutien aux siens en cette période de crise sanitaire mondiale. Rigobert Song Bahanag est allé se rassurer que les jeunes élèves de son village natal terminent l’année scolaire 2019-2020 sans risque d’exposition à la covid-19. L’ancien défenseur des Lions Indomptables a procédé le 18 juillet 2020, à la distribution de kits de prévention à la maladie du coronavirus aux établissements scolaires de NkengLikock dans l’arrondissement de Matomb, région du centre. Les écoles publiques et maternelles, le CES et le CETIC de la localité, ont bénéficié de la magnanimité de « Magnan ». Seaux avec robinets, savons, cache-nez et gels hydro alcooliques et autres javels, ont constitué le package remis aux différents chefs d’établissements.

Le geste du double champion d’Afrique visait à garantir à ses jeunes frères des conditions sanitaires décentes pour affronter les examens de fin d’année. «Compte tenu de la situation sanitaire du monde, la sécurité dans nos établissements scolaires reste une priorité. Pour mieux se protéger, il faut avoir des éléments de base qui nous aident à mieux respecter les mesures barrières. Je pense que le village en a plus besoin(…) le futur appartient à la jeunesse et il faut la protéger. » A expliqué l’ancien capitaine de l’équipe nationale Les Lions Indomptables du Cameroun.

Le geste de solidarité du fils du village a été accueilli avec forte satisfaction auprès des responsables des établissements et les populations qui ont d’ailleurs saisi l’occasion pour présenter d’autres doléances. Etat des établissements scolaires en délabrement, manque d’infrastructures et autres équipements pour un encadrement optimal des jeunes apprenants. Surtout, la localité de Nkeng-Likock n’est pas branchée sur le réseau électrique triphasé. Des besoins pressants gage d’un encadrement sérieux de la jeunesse. Charge à l’emblématique capitaine des Lions Indomptables d’intercéder pour le village auprès des autorités à Yaoundé. En digne fils du coin, Rigobert Song Bahanag a prêté une oreille attentive aux besoins des siens. « J’ai pris conscience de ces doléances, je vais me servir de ma petite personne pour les accompagner et porter le message à l’attention des autorités.»

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici