Cameroun – RDC : Le Scandale de Kinshasa sur l’ambassade du Cameroun

0
797

‘’Une image vaut mille mots’’, disait le sage. Mais, à Kinshasa, capitale de la République démocratique du Congo (RDC), le pays de Shibani Nonda, Kabongo Ngoye, Fally Ipoupa ‘’Dicap La Merveille’’, Koffi Olomide ou la très belle Tshala Mwana, ‘’une image vaut mille maux’’, si l’on en croit ces images retrouvées sur Twitter. Des icônes admirées et adulées au Cameroun parce que sur le terrain de la musique, ils sont les champions depuis le déclin du Makossa national.

Mais, sur le terrain de football, ce sont les Congolais qui avaient jeté des fleurs aux Camerounais en les traitant amicalement de Sorciers. Oui, même fatigués, les Lions restent les Lions face aux autres félins que sont les Léopards ‘’ du Zaïre’’. Cependant, à quelques heures du match des quarts de finale du Championnat d’Afrique des nations de football (CHAN) Cameroon Total 2020, qui se dispute au Cameroun, les autorités congolaises ont placé l’ambassade du Cameroun à Kinshsa sous forte protection policière – une très bonne chose – suite aux menaces de certains supporters des Léopards de RDC du très charismatique entraîneur Florent Ibenge.

Selon certaines sources, les ressortissants camerounais en RDC seraient aussi victimes de la chasse aux sorcières. Pourquoi les ‘’frères’’ congolais auraient-ils de telles idées ? Pourquoi les ancêtres des Doualla et Sawa en général auraient-ils vu de telles idées leur traverser la tête quand on sait que les deux pays semblent bien s’apprécier ? Chacun a son terrain d’expression. Et pourtant, beaucoup de Camerounais ont pris la route de Kinshasa pour aller apprendre la médecine, et pourtant, des universités privées camerounaises sont en partenariat avec celles de la RDC – exemple de la licence en journalisme de Siantou Supérieur –, et des artistes congolais comme Yoka Lokito se sont installés au Cameroun dans les années 90… ET pourtant, les deux peuples sont frères. Merci aux autorités congolaises.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici