Cameroun – RCA – Tchad : Un sommet de la Cemac à Yaoundé sur les tensions entre Deby et Touadéra

0
805

Par Bertin Metsengue

Les tensions diplomatiques entre N’Djamena et Bangui au sujet  de l’implication vrai ou fausse des soldats tchadiens dans la tentative  de déstabilisation de la RCA en pleine période  électorale , le passage de témoin,  l’épineuse question de la fin du FCFA sont autant de sujets qui pressent  la tenue d’un sommet de la CEMAC dans les prochains  jours .

La CEMAC est devenue  cette fin d’année  l’objet d’une attention  particulière des médias et de l’opinion mondiale. En sommes  l’on assiste à  une émancipation  affichée  de certains pays jadis sous le joug de la France. Cette émancipation  se traduit par la non reconduction systématique  de tous les accords  ayant prévalu durant plus de 50 ans qui ont essoré  ces pays les rendant incapables  de  se développer. Les exemples  les plus illustratifs sont le Cameroun de Paul Biya, et la RCA de Faustin-Archange Touadéra.

La Cemac et l’Uemoa  les frères unis dans la contradiction !

Comme en 2019, et le 20 Décembre  c’est le président  en exercice  de l’UEMOA en collaboration  avec ses pairs de cette zone,  que Alassane Dramane Ouattara, président de Cote d’ivoire avait reconduit les accords  monétaires  avec la France.  Pour le cas du Cameroun, Deby Idriss du Tchad lui n’avait pas ce pouvoir  en 2019 alors Président  en exercice de la CEMAC tant le Cameroun, et la Guinée Équatoriale  n’étaient plus d’accord avec le contenu  des accords du FCFA. Un an de sursis  avait été  donné  aux pays de la CEMAC. Mais faut bien savoir que le Cameroun à lui tout seul pesé 60% du potentiel  économique  de la CEMAC. à quelques  jours de la tenue du sommet de tous les enjeux  et toutes les attentes,  les 6 pays de la CEMAC sont-ils unanimes ?

Les Tensions diplomatiques  Rca – Tchad pas bon !

Les tensions entre certains pays de la CEMAC  notamment, la RCA et le Tchad laissent croire que la France a encore le contrôle de plusieurs  pays dans cette zone monétaire.  De prime à bord , à part , le Cameroun  et la RCA,  mais aussi la Guinée  Équatoriale  les autres Etats , notamment le Tchad , la Congo Brazzaville  et le Gabon restent  toujours sous le contrôle  de l’Hexagone. Le Tchad, est accusé  par une grande  opinion camerounaise d’être la base arrière  de plusieurs  milices financées  par la France  pour déstabiliser  les Etats émancipés de la sous-région. À l’Aube de ce sommet  qui va déposséder Paul Biya de ses fonctions  de président  en exercice  de la CEMAC, il est donc à craindre qu’il n’y ait pas une sortie commune  de la zone Franc. Ceci étant,  les pays comme le Cameroun  sont clairement  près  même  seule à opérer une sortie  solitaire.

Cemac dernier espoir de la renaissance africaine !

Les 6 pays de la sous-région Afrique centrale  ayant en commun le FCFA  sont un très  grand  atout pour l’émergence d’une véritable  zone monétaire  régionale  forte. Ils ont une expérience  dans la gestion   d’une monnaie communautaire africaine dans laquelle  pourront  se greffer autres pays demandeurs.  Il est donc plus qu’urgent que ceux des chefs d’états qui continuent d’être les masques des impérialistes cessent cette mesquinerie pour donner une chance à l’Afrique de se repositionner  comme un continent  d’opportunités et d’avenir. Paul Biya, Teodoro Obiang Nguema, Dénis Sassou Nguesso, Ali Ben Bongo Ondimba, Faustin-Archange Touadéra et Idriss Deby Itno, vous avez rendez-vous  avec histoire cette fin d’année.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici