Cameroun : Pratiques anti concurrentielles contre Express Union ?

0
345

La Commission nationale de la concurrence (Cnc) démontre sa partialité criarde selon qu’il s’agit d’une affaire opposant 2 entreprises nationales ou selon qu’il s’agit d’une affaire opposant une entreprise nationale à une multinationale.

Source : La Nouvelle

Les lecteurs s’en souviendront que la Commission nationale de la concurrence (Cnc), il y a 4 ans, dans une affaire opposant 2 entreprises nationales opérant dans le transfert d’argent et bien d’autres activités, a fait preuve d’une diligence sans pareille pour rétablir chacune de ces sociétés dans ses droits. Diligence qui avait été saluée par les uns et les autres au regard des enjeux en cours. Curieusement, la même diligence n’est pas observée lorsqu’il s’agit d’une affaire opposant une entreprise nationale à une multinationale.

Dans ce cas de figure et pour les litiges actuellement pendants dans cette instance, tout est mis en oeuvre par cette instance pour saper les entreprises nationales, voire détruire le tissu économique national alors

que les griefs portés à son attention sont fondés et ne sauraient trainer pour être résolus. Les errances de la Cnc sont légions et se traduisent par ce qu’on pourrait qualifier de : le laxisme complice de la Commission nationale de la concurrence. Pour rappel, depuis pratiquement 3 ans, Orange S.A et Mtn S.A font feu de tout bois pour asphyxier l’entreprise citoyenne Express Union S.A qui a pourtant saisi en son temps, et sans effet notable, tant les autorités judiciaires qu’administratives, notamment la Commission nationale de la concurrence.

Lorsque le 30 novembre 2017, la Commission, nationale de la concurrence a rendu publique sa décision N°2017/-D-003/-Cnc portant « Recevabilité de la requête de la société Express Union Finance S.A dans l’affaire contre les sociétés Mtn-Cameroun S.A et Orange-Cameroun SA », les dirigeants et clients de Express Union, cette entreprise nationale, croyaient être parvenus à la fin de la torture ……

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici