Cameroun : Pour Gaston Eloundou Essomba, l’Etat se doit d’anticiper

0
171

Le ministre de l’Eau et de l’Energie a accordé une interview au journal gouvernemental camerounais Cameroon Tribune.

Monsieur le ministre, le pays est résolument engagé dans divers chantiers pour notamment augmenter l’offre en eau. Où en est-on avec l’évolution des projets dans ce secteur ?

Dans le cadre de sa politique tendant à l’amélioration significative des conditions de vie des populations, le président de la République considère l’approvisionnement en eau potable desdites populations comme une priorité de premier plan. C’est dans cette optique que les pouvoirs publics ont engagé un vaste programme en vue d’accroître l’offre en eau potable à travers la conduite d’un certain nombre de projets. Nous pouvons citer quelques-uns des plus importants, récemment achevés ou en cours de réalisation: le Projet d’alimentation en eau potable de la ville de Yaoundé et ses environs à partir du fleuve Sanaga, le Projet d’amélioration de la desserte en eau potable à Yaoundé et trois villes secondaires (Edéa, Bertoua et Ngaoundéré), financé par l’AFD et la Banque européenne d’investissement pour un montant total de 103,6 milliards de F et dont les travaux sont réalisés à un peu plus de 63%.

Nous avons aussi le projet d’alimentation en eau potable de sept centres secondaires réalisé et réceptionné tandis que les lots 2 (Akom II et Olamzé) et 3 (Mvengué et Mvangan) sont réalisés à plus de 55% et 25 % respectivement. Le Projet d’alimentation en eau potable de neuf villes, financé par Eximbank China, ce projet vise l’extension et la remise à niveau des stations de production d’eau potable des villes de Bafoussam, Bamenda, Kribi, Sangmélima, Garou-Boulaï, Dschang, Yabassi, Maroua et Garoua. Les travaux de la première phase concernant Bafoussam, Bamenda, Kribi et Sangmélima ont été réceptionnés en 2019 et permettent auxdites villes de recevoir des volumes journaliers d’eau supplémentaires. Soit 10.000 m3/j pour les villes de Bafoussam et Bamenda et 7.000 m3/j pour les villes de Kribi et Sangmélima.

Quant à la deuxième phase concernant Garou-Boulaï, Dscang, Yabassi, Maroua et Garoua, les études sont achevées et les travaux pourront bientôt démarrer. On a également le Projet de réhabilitation, de renforcement et d’extension des systèmes d’adduction d’eau potable dans 52 Centres, financé par la Belfius Banque de Belgique. Les travaux

de cet important projet sont achevés dans plusieurs centres et en voie d’achèvement dans d’autres.

Source : Cameroon Tribune

Pour suivre toute l’Actualité sur le Cameroun, Installez l’Application de CamerPress sur votre Téléphone en cliquant sur ce lien :

https://play.google.com/store/apps/details?id=com.camerpress.app

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici