Cameroun : Paul Eric Kingué ou l’homme qui ne mâche pas ses mots

0
293

« L’homme qui ne mâche pas ses mots » : telle est la meilleure formule pour désigner Paul Eric Kingué par le prolixe écrivain camerounais Enoh Meyomesse.

Il n’a pas sa langue dans sa poche, c’est le moins que l’on puisse dire. On peut compléter encore avec « l’homme qui dévoile tout ». Inutile de tenter de l’introduire dans des combines sordides car tout sortira. Maire de Njombé-Penja, il entre en bisbilles avec un ponte du pays, le non moins SG de la Présidence de la République. Cela lui vaut un embastillement de huit longues années. Par bonheur, il en ressort indemne, et se replonge dans la passion de sa vie : la politique. Il se retrouve aux côtés du MRC lors de la présidentielle de 2018. Défaite face au candidat sortant. En même temps, fin de l’alliance qui n’était avant tout que de circonstance. Crash. Il se met à révéler de nombreux dessous de cette tumultueuse campagne électorale. Le public en est pantois.

Paul Eric Kingué, est de ce fait un politicien atypique. Il est l’un des rares opposants bénéficiant du statut d’élu du peuple. Il n’est donc pas de ceux qui existent grâce aux plateaux de télévisions. Il dispose de véritables troupes qui ne manquent pas de lui témoigner leur fidélité et leur disponibilité, quand il en a besoin. Il a ainsi très aisément récupéré son fauteuil de Maire de Njombé-Penja, en un claquement de doigts, a-t-on envie de dire. Il a vaincu le tout puissant RDPC, aux moyens de l’Etat illimités, là où de chevronnés de la politique n’y sont guère parvenus. Paul Eric Kingué : sa vie est un roman.

Par Enoh Meyomesse

Installez l’Appli de Camer-Press pour suivre l’Actualité sur votre Téléphone via ce lien Play Store :

https://play.google.com/store/apps/details?id=com.camerpress.app

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici