Cameroun : Pascal C. Messanga Nyamding menace de démissionner :: Cameroon

0
570

Le membre titulaire du Comité central du rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc) par ailleurs Coordonnateur du Mouvement des Biyaïstes hier sur le plateau de Vision 4 dans l’émission Club d’Elites.

Pascal Charlemagne Messanga Nyamding est très fâché. Il a renouvelé cette colère sur le plateau de Brun Bidjang dans le cadre de l’émission Club d’Elites de Vision 4, la chaîne de télévision de Jean Pierre Amougou Belinga émettant à partir du quartier Nsam à Yaoundé, capitale du Cameroun. Le professeur d’université estime que sa mise à la disposition de l’annexe de l’université de Ngaoundéré à Garoua dans la région du Nord est un acte illégal.

Le militant « très engagé » du Rdpc, parti au pouvoir, renseigne qu’il n’existe aucune décision qui affecte un enseignant de son rang dans un annexe d’une université. « Il n’existe aucun texte qui autorise le ministre de l’Enseignement supérieur [NDLR : Pr Jacques Fame Ndongo, ministre d’Etat et Secrétaire à la Communication du Comité central du Rdpc] à mettre à la disposition d’une université un enseignant qui ne l’a pas sollicité », souligne le Pr Pascal Charlemagne Messanga Nyamding, qui martèle que « l’enseignant peut être affecté, mais pas mis à la disposition… »

« Si je ne rentre pas dans mes droits, je suis prêt à démissionner », a menacé Pascal Charlemagne Messanga Nyamding, qui ajoute que, « si je suis à Garoua aujourd’hui, c’est la preuve qu’on pense que Paul Biya est fini et qu’on peut s’attaquer à lui illégalement et le Covidgate en est une illustration », a déclaré ce « Biyaïste ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici