Cameroun : Où sont passés les fonds collectés par Survival Cameroun proche de Maurice Kamto?

0
644

Par Dr Modestine Carole Tchatchouang Yonzou*

« Opération united for Cameroon ou une nouvelle campagne d’escroquerie initiée par le MRC ?

Après l’opération Survival Cameroun où ils ont volé plus d’un million d’euro aux camerounais, sans compter l’argent du bus pour le MRC et les cotisations et leetchi en tout genre, le parti du président élu vient de lancer l’opération UNITED FOR CAMEROON ou il est de nouveau attendu du peuple camerounais de cotiser des millions d’euros. Décidément, le MRC est vraiment une tontine créé pour sans pitié extorquer le peuple camerounais jusqu’à la lie, en surfant sur les émotions de ces pauvres citoyens qui à tout prix et à tous les prix ont soif du changement.

Il se dit au demeurant qu’après l’achat des gros cylindrés pour les cadres du MRC, le chantier engagé par le président élu serait en suspense à bastos pour manque de liquidité…Il est donc temps pour le peuple de renflouer les caisses… Quand je pense que les mêmes ont failli crucifier le sieur Cabral pour avoir juste fait recours à l’assistance publique pour les fonds de campagne, c’est là que je confirme que ce pays c’est la vraie chimamelure !

Le divorce !

Un couple marié est en train de rouler tranquillement à 90 sur une départementale. L’homme conduit. Soudain, la femme le regarde enfin et lui dit : « Écoute,  je sais que nous sommes mariés depuis 15 ans, mais je veux divorcer… ». Le mari ne dit rien et se contente d’accélérer, 100 km/ h. « J’ai eu une aventure avec ton meilleur ami et il est bien meilleur amant que toi ». Encore une fois, le mari ne dit rien et se contente d’accélérer, 110 km/ h.

« Je veux la maison et les enfants ». Le mari se contente d’accélérer, 120 km/ h. « Je veux aussi la voiture, le compte en banque et les cartes de crédit… ». La voiture arrive près d’un mur et le mari encore une fois se contente d’accélérer, 130 km/ h. « Et toi, que veux-tu ? ». « Rien, j’ai déjà tout ce dont j’ai besoin ! » lui répond-il. « Et c’est quoi ? ». Le mari lui rétorque, juste avant de percuter le mur à 130 : « C’est moi qui ai l’airbag … » Émilie, voyez-Vous : “ Il n’est pas inutile d’être idiot pour être souverainement intelligent.”

**Dr Modestine Carole Tchatchouang Yonzou, Fille de la République

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici