Cameroun : Où est passé l’Hôtel du Lac municipal de Yaoundé ?

0
508

Dans quelques jours, les travaux de construction du complexe hôtelier du Lac Municipal au coût de 83 milliards de Fcfa vont démarrer avec la supervision de la société Belge IIDG.

Le retard constaté depuis la signature du contrat de bail emphytéotique entre l’Etat du Cameroun et la Belgique était tout simplement dû à la pandémie du corona virus qui a exterminé plus d’un million de personnes dans le monde entier. Les résidences du Lac ne seront qu’un lointain souvenir, question de booster l’émergence du Cameroun à l’horizon 2035, rêve réalisable pour le Président Paul BIYA

Par Le Quotidien

Un tour à l’ancien quartier administratif de Yaoundé près du Lac municipal vous permettra de comprendre qu’un immense projet est en train de prendre corps. Les résidences détruites, les engins garés, une impressionnante clôture faite en matériaux provisoires vous accueillent, preuve que le Cameroun doit bénéficier dans les prochains mois d’un complexe hôtelier jusque-là introuvable dans la sous-région Afrique Centrale. Enquête : finis les agressions, les poubelles, les pratiques obscènes nocturnes, les crimes et les activités peu orthodoxes orchestrés par les sans foi ni loi au bord du Lac municipal de Yaoundé. Ce jour, à l’Hôtel Hilton sera signé un bail emphytéotique d’un terrain de 02 ha 85a 54ca au bord du lac municipal de Yaoundé, une zone qui a été déclarée utilité publique par un arrêté du 22 juin 2018 pour les travaux de valorisation touristique et économique du lac municipal ainsi que l’aménagement de la vallée du Mingoa pour la construction dudit hôtel du Lac.

Ce contrat de bail d’une durée de 50 ans et a été attribué au tarif officiel conformément au décret du 29/09/2014 fixant les prix minima applicables aux transactions sur le terrain relevant du domaine de l’État. Le programme de construction envisage sur cet espace sera une offre hôtelière de luxe et de grand luxe avec une capacité de 310 chambres, plus de 80 résidences privées, des appartements, des résidences VIP qui pourront faire ajouter 140 chambres supplémentaires. Au-delà de ça, il est évident que ce projet soit complété avec les services de restauration, les lieux de rencontres, les salles de fêtes, les espaces de détente, les piscines et quelques espaces commerciaux.

Le projet sera développé sur deux volumes principaux sur une tour de 25 étages de plus de , 20 000 m2 et un peu plus bas de 7 étages de plus de 8 000 m2. Il y aura un troisième volume qui abritera un complexe de convention avec une surface minimum de 1250 m2. L’idée principale pour la société IID Group étant d’élargir cet espace entre 6 000 et 8000 m2, question d’accueillir les conférences prestigieuses et internationales jusqu’à 2000 personnes.

IID Group est convaincu que les centres de convention sont un moteur de l’économie urbaine puisqu’il attire le public avec un pouvoir d’achat très important. Les travaux auront une durée de 24 mois avec une ouverture prévue après 30 mois à partir du mois où il leur sera autorisé d’entamer les travaux.

LE COÛT DE L’INVESTISSEMENT

Le projet de construction d’un complexe hôtelier du lac municipal de Yaoundé rentre de plein pied dans l’actif de la politique des grandes réalisations et des  grandes opportunités prônées par le Président Paul BIY A entre 2011 et 2025. C’est pour ça que le complexe hôtelier du lac sera un innovateur touristique au Cameroun avec un investissement estimé à 117 millions et buro environ 76 milliards de FCFA. Poursuivant ses missions d’investir au Cameroun, IÏD Group constate qu’il n’est pas normal pour une capitale africaine aussi importante que Yaoundé de ne pas avoir un hôtel d’une marque internationale au bord d’un lac touristique. Et cette inertie a duré pendant quatre décennies. Leur objectif étant d’en avoir trois ou quatre dans tout le Cameroun. Le projet d’une telle envergure annonce des phares soulageant et il est bon de savoir que le marché hôtelier est en train de rattraper le déficit touristique au Cameroun qui a perduré pendant longtemps.

Il est aussi vrai qu’avec une telle offre les prix ne seront pas excessifs, mais stables avec comme conséquence l’augmentation de la demande au profit de l’économie urbaine. En plus il n’y a qu’un seul lac municipal et il est vivement souhaitable que cette superbe location offre un grand avantage sur les marques qui viendront s’implanter inévitablement au Cameroun. Plus loin, il faut signaler que le projet sera entièrement conçu pour obéir aux normes de durabilité du programme EDGE (Excellence in Design for Greater Efficiencies) qui est promu par le Word Bank Group. Il est important de prendre soin de notre terre et d’essayer d’économiser nos ressources naturelles au maximum.

Ce programme prévoit une économie grandissante de l’énergie et de la consommation d’eau en comparaison avec une construction classique. Vivement que le lac municipal de Yaoundé retrouve ses lettres de noblesse avec l’offre touristique taillée à sa juste mesure, ceci grâce au génie d’un investisseur de pointe IID Group.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici