Cameroun – Nécrologie : L’ancien Bâtonnier Francis Sama n’est plus

0
264

Galia Gwangwa’a Aka Carrington, décède également aux États-Unis

Par Joe Dinga, correspondance particulière

L’ancien président du barreau du Cameroun (Bâtonnier), l’avocat Sama Francis, n’est plus. Le défenseur anglophone populaire et senior, qui était conseiller juridique du Sdf, est décédé dans la capitale nationale, Yaoundé, aux premières heures du lundi 8 juin 2020. Un autre baobab du Sdf est tombé, quelques semaines seulement après la disparition de l’honorable Joseph Mbah Ndam, également à Yaoundé. Quelle mauvaise année pour le SDF! Pendant ce temps, l’avocat Sama, originaire du village de Baba dans la sous-division Santa et basé à Bamenda, serait décédé des suites d’un coronavirus dont le nom scientifique est COVID -19. Il est décédé à Jordan Clinic à Yaoundé où une autre élite anglophone, Chemuta Banda, a donné un coup de pied il y a quelques semaines. Puisqu’il serait mort du Coronavirus, il a dû être enterré immédiatement à Yaoundé.

Il convient de noter que l’avocat Sama était le neveu du président national du Sdf, Ni John Ndi, et que les deux hommes étaient très proches au fil des ans. Il est même allégué que Sama était celui qui respectait la volonté de Fru Ndi, juste pour montrer à quel point les deux hommes étaient proches. La mort de Sama est donc certainement un coup dévastateur pour le chef des FDS qui a élu domicile temporaire aux États-Unis et doit encore se remettre de la nouvelle choquante du décès de son bras droit dans le parti, l’honorable Mbah Ndam.

La nouvelle de la mort de Sama va certainement frapper Bamenda comme une bombe. Ce garçon Bamenda populaire et dynamique, a vécu toute sa vie professionnelle à Abakwa. L’avocat Sama était en fait également l’un des rares avocats anglophones à avoir réussi à s’imposer dans la profession. Il envisageait déjà de prendre sa retraite, et la maison que lui et sa chère épouse, Gladys, ont installée à Foncha Street Bamenda, qu’il appelait leur maison de retraite, est un vrai rendez-vous. Malheureusement, ce qui s’est passé s’est produit. Eh bien, l’homme planifie, mais Dieu dépose.

Pendant ce temps, une autre nouvelle choquante vient d’être reçue: le décès de Ba Galia Gwangwa’a alias Carrington, aux États-Unis. On se souviendra que Ba Gwangwa’a, originaire de Bali Nyonga dans la région du Nord-Ouest, était un haut responsable du siège de Pecten Cameroun, Douala, au bon vieux temps. Il a été le premier anglophone à ériger un véritable manoir à Bonamoussadi, Douala, et est devenu affectueusement connu surtout après un profil dans le Herald Newspaper, comme Carrington. Le nom d’un auteur de film qui vivait en pleine richesse dans une série populaire que CRTV diffusait.

Ba Gwangwa’a a ensuite quitté Pecten Cameroun et a déménagé aux États-Unis, où il s’est installé. Pendant ce temps, les nouvelles de sa mort sont toujours tendues. Que les âmes de Bâtonnier Sama Francis et Ba Galia Gwangwa’a Aka Carrington, reposent en paix.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici