Cameroun – Musique : La chanteuse Danielle Eog Makedah fait son Comeback

0
599

Une annonce faite par le célèbre bassiste du Groupe Macase Paul Serge Maboma, qui peint un très beau portrait de la jeune chanteuse camerounaise. Un délice à déguster.

« J’aimerais vous présenter Danielle Eog, mais depuis des heures, je tourne les pages de dictionnaire et je n’ai trouvé de qualificatifs assez forts pour définir le personnage que le Laboratoire Musical de Bastos met en scène ce vendredi 30 octobre à 19 heures.

Je sais que dans cette ville de Yaoundé, il y a un nombre incalculable d’êtres humains qui souffrent le martyr de ne pouvoir déguster de la musique Live de qualité. Ceux-là qui ont sillonné le monde entier et ont entendu parler du Cameroun, grande nation de musiciens et qui une fois sur place, sont frustrés de ne pas avoir de programmations de concerts constantes, régulières et variées.

Ceux-là qui ont décidé de vivre ici, et qui entendent comme des fables , des odyssées oniriques , l’existence d’espaces de concerts dans lesquels les meilleurs musiciens de la terre se retrouvent pour faire la démonstration de leur talent devant un public trié sur le volet, dans un décor féerique.

Désormais, la nouvelle réalité des mélomanes c’est le Laboratoire Musical de Bastos qui propose depuis quelques mois des spectacles de haute facture devant un public de plus en plus nombreux. Je t’invite à rejoindre la vague victorieuse, ne laisse personne te narrer une histoire dont tu peux et dois être un témoin vivant. Tout ceci pour te dire que Danielle Eog Amaiah Makedah, t’attend et te réserve une place de choix pour une intrusion dans son univers Jazz-Afro Soul – Poésie.

J’aimerais tout de même préciser que cette initiative est entièrement pensée, élaborée , mise en œuvre , financée par un Collectif d’artistes regroupés autour du Concept Stay Alive au Laboratoire Musical de Bastos, sous la direction de l’Association « URBAN LIVE ». Danielle Eog Amaiah Makedah attise la braise ce week-end, pour que JAMAIS LE SOUFFLE DE LA MUSIQUE NE S’ÉTEIGNE. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici