Cameroun – Municipales 2020: L’invisible Adamou Ndam Njoya toujours maire de Foumban

0
316

Après le double scrutin d’hier, un militant de l’Union démocratique du Cameroun (UDC), parti dont Adamou Ndam Njoya est le président semble se réjouir de la victoire de son parti dans la ville symbole du peuple Bamoun par ces propos :

« C’est en faveur du double scrutin législatif et municipal du 09 Février 2020 que l’UDC a une fois de plus confirmé sa suprématie sur le RDPC dans l’arrondissement stratégique et mythique de Foumban au cours d’une élection qui a focalisé toutes les  attentions. Ces élections n’ont pas été une échéance comme toutes les autres. Elles ont été des élections à haut risque pour l’UDC, car à l’entame du processus, personne ne vendait cher la peau de l’UDC au regard de tout l’artillerie de fraudes déployée et mise en place par les pontes du régime, les élites intérieures et intérieures du Noun, les autorités administratives et traditionnelles, les responsables politiques RDPC pour combattre le Dr Adamou Ndam Njoya, Président National de l’UDC, Maire de la Commune de Foumban. C’est dans cet engrenage parsemé d’embûches et d’épines que l’UDC, de par son expérience et sa fréquence à la participation du processus électoral, a su tirer son épingle du jeu en battant à plate couture le RDPC, Parti au pouvoir qui, pour la énième fois, caressait l’espoir de renverser la tendance pour ainsi diriger et gérer la grande Commune de Foumban qui fait l’objet de beaucoup de convoitise et d’admiration.

Malheureusement, cette victoire envisagée par le Parti des flammes, ne sera qu’un conte de fée, les populations de la cité des Arts ayant résolument décidé d’en découdre avec le Parti des 04 lettres, grâce à l’action efficace et efficiente d’une  jeunesse responsable, engagée et déterminée, soutenue par des femmes et des hommes conscients et soucieux du développement de leur Commune et du mieux être social. En gagnant donc les 41 sièges des Conseillers Municipaux de la Commune de Foumban et 04 précieuses sièges des députés, l’UDC de par les mécanismes et techniques de contrôles de fraudes ainsi mises en place par l’adversaire, a su tirer son épingle du jeu pour ainsi sortir largement  victorieux de ce jeu démocratique qui n’était pas du tout à la portée du premier venu. Nous souhaitons bon vent aux nouveaux membres du parlement et du Conseil municipal.

Ibrahim Nji Fouata »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici