Cameroun : Modestine Tchatchouang remet une couche sur Maurice Kamto

0
337

‘’ Octobre 2018, il s’autoproclame vainqueur des présidentielles en affirmant qu’il ira jusqu’au bout pour réclamer sa victoire, et lance un plan de résistance nationale qui entre autre consiste à manifester dans les rues, et taper les casseroles en bordure de route chaque matin.

Dec 2018 : A son retour d’Adis Abeba, il lance : “Il y’a des gens-là dehors qui pensent que manifester c’est aller dans les rues se faire tirer dessus. Manifestez dans vos têtes, car le président élu vit dans vos cœurs “. Entre temps, Mr Djamen et Me Ndoki s’étaient déjà fait tirer dessus en le suivant dans les marches. Jan 2019 : Il relance à nouveau les marches et va lui-même se faire arrêter au cours d’une d’elles. 9 mois de prisons en prime.

À SA SORTIE DE PRISON

Il annonce qu’il n’a pas gagné les élections en ces mots : “le jour ☝🏿que par la volonté de Dieu, l’engagement et la détermination du peuple camerounais, je serai porté au pouvoir, alors j’irai gouverner “… Et qu’il abandonne la lutte contre le hold-up pour ouvrir le chantier de la modification du code électoral et l’amélioration des droits civiques des camerounais.

DEUX SEMAINES APRÈS

Il annonce que la lutte contre le hold-up se poursuit et qu’il ira jusqu’au bout. Août 2019 : Il annonce qu’il va aux élections législatives et municipales. Autrement dit, il abandonne à nouveau le hold-up des présidentielles et reconnaît Paul Biya comme président. Interrogé, il dira : “ La politique de la chaise vide ne paye pas. Il faut aller aux élections pour se donner une chance de modifier le code électoral, et être en position de force pour stopper la guerre dans le NOSO.

Janvier 2020 : Il annonce qu’il boycotte les élections. Raison, il y’a la guerre dans le NOSO et le code électoral n’est pas bon. Il relance la lutte contre le hold-up électoral des présidentiels. Autrement dit, c’est exactement pour les mêmes raisons qu’il voulait aller aux élections qu’il boycotte. Juin 2020 : Il lance : “Je vous invite et vous réitère mon appel à vous inscrire massivement sur les listes électorales.” Autrement dit, il abandonne à nouveau la lutte contre le hold-up électoral et se prépare à présent pour les élections de 2025. Voyez-vous, quand on a lu tout ça, la première question qui vient à l’esprit de tout homme normal, avisé et doté d’un peu de bon sens c’est : “qu’est ce qui ne tourne pas rond dans la tête de ce monsieur “?

Mais, vous avez dit Kamto dit va je va ?

Umberto, vois-tu, “Il y a les idiots de l’ordinateur comme il y a les idiots du Walkman qu’on voit se trémousser et hurler dans les concerts rock. Dans la société du babillage qui est la nôtre, il y a l’imbécile, mais il y a aussi le mutant. Celui qui est capable de vivre de façon intéressante cette pluralité des langages contemporains. Je n’ai pas à porter de jugement là-dessus, je me contente d’observer.”

Dr Modestine Carole Tchatchouang Yonzou, Fille de la République

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici