Cameroun : Mgr Tonye Bakot au cœur d’une polémique à l’Archidiocèse de Yaoundé

0
627

Selon le journal Réalités plus de Paul Ngouaré Kindji en kiosques cette semaine, malgré le confort dans lequel il vit sa retraite à Yaoundé, l’Archevêque émérite de Yaoundé fait du chantage à son successeur Jean Mbarga en faisant lancer des cris de détresse inutiles avec le soutien d’un certain Amougou Albert son économe qu’il a chassé de l’Archidiocèse il y a 10 ans pour vol d’argent et qui a fui le pays voici 10 ans.

Depuis quelques jours des messages circulent sur les réseaux sociaux faisant état du fait que Monseigneur Victor Tonyé Bakot, ancien Archevêque de Yaoundé à la  retraite, vit mal et va vers l’abîme. Faux et faux ! Après toutes les enquêtes menées autour de cette autre affaire qui vise à lancer les cailloux pour rien sur Mgr Jean Mbarga, il ressort que c’est un montage en sorcellerie pour troubler Mgr Jean Mbarga et l’Archidiocèse qu’il anime depuis 2014. Il s’agit d’une mascarade qui doit faire honte à lui-même Mgr Bakot, qui comme les autres Evêques à la retraite, est au petit soin.

Avant son décès Mgr Balla Athanase vient de passer 20 ans sans plainte ni mendicité.

L’Archevêque émérite de Bertoua se repose à Mvolyé sans plainte. Mgr Adalbert  Ndzana passe sa retraite sans plainte. Qu’est-ce arrive donc à Mgr Tonye Bakot pour animer une telle campagne de « salissage » de Mgr Jean Mbarga ? Il est sensé résider

à Mvolyé où il servait Dieu et non au quartier, selon le Vatican.

Mgr Tonye Bakot au petit soin

Voici ce que reçoit comme traitement Mgr Tonye Bakot depuis qu’il vit sa retraite à Yaoundé, et en famille selon sa volonté : Il a un véhicule gros calibre et un chauffeur. Sa cuisine est bien garnie avec deux agentes. Il a le carburant en permanence pour ses mouvements. Quand il est malade on le soigne avec possibilité de l’évacuer hors du Cameroun. Il a le soutien des chrétiens en permanence. Il perçoit 6plusieurs centaines de mille par mois comme émoluments. C’est ce que prévoient les textes, et c’est appliqué.

En plus de cela, on a appris que les fidèles et élites de l’Archidiocèse de Yaoundé soutiennent beaucoup Mgr Bakot, comme ils le font avec d’autres prélats. Ce confort a été arrangé ainsi pour qu’un Evêque qui prend sa retraite soit à l’aise et ne tombe pas dans la mendicité. Et le Pape y tient, selon nos sources.

Chantage inutile contre Mgr Jean Mbarga

D’où vient-il donc que Mgr Tonye Bakot se plaigne ou alors que les gens se plaignent à sa place. Avec tout ce confort comment un Archevêque à la retraite peut-il vivre dans la misère ? Ce sont les questions qui coulent sur toutes les lèvres. Il y aurait une campagne de S.O.S pour sauver Mgr Tonye Bakot « qui croupit dans la misère ». Laquelle ? Se demande tout le monde à l’Archidiocèse de Yaoundé. C’est clair, et tout le monde l’a vite perçu, Mgr Tonye Bakot veut tout simplement nuire à son successeur Jean Mbarga, dont les performances dérangent beaucoup de jaloux. C’est insulte ouverte à la générosité des fidèles de l’Archidiocèse de Yaoundé qui soutiennent en permanence leur prélat à la retraite. En agissant ainsi, Mgr Bakot se déshonore lui-même.  Car comment comprendre que Mgr Bakot vit bien mais est devenu mendiant ?

Un agitateur nommé Amougou Albert

Il s’agit d’un laïc en fuite depuis cinq ans et qui serait caché au Canada, poursuivi par la justice pour détournement des centaines de millions de FCFA. Il y a dix ans, Albert Amougou avait été relevé de ses fonctions d’économe de l’Archidiocèse de Yaoundé

par Mgr Tonyé Bakot. Il est donc cité en tête des individus qui allument les réseaux sociaux contre Mgr Jean Mbarga. Comment donc comprendre, que, quelqu’un qui a été chassé de l’Archidiocèse de Yaoundé par Mgr Tonyé Bakot pour vol d’argent, revienne défendre le même Mgr Tonyé Bakot dans une campagne de dénigrement

de l’actuel Archevêque de Yaoundé ? Il ressort de nos enquêtes, que « Amougou

et Tonyé Bakot ont fait beaucoup des choses ensemble et ne peuvent jamais se séparer… Amougou tient Mgr Tonyé Bakot et ne peuvent que se soutenir dans les mauvaise affaires de l’Archidiocèse de Yaoundé… ». Depuis le Canada où il serait caché Albert Amougou forme donc une union sacrée pour saquer Mgr Jean Mbarga, à

travers un tissu de mensonges qui vise à révolter l’opinion et ternir l’image de marque de Mgr Jean Mbarga. Albert Amougou est reconnu à l’Archidiocèse de Yaoundé, comme l’ « économe qui a mis l’Eglise à terre avant de fuir le pays en glissant par le Gabon ». Il se dit qu’il est resté en contact avec l’Archevêque émérite Tonye Bakot.

Agiter les Bassa contre les Bétis

C’est l’autre objectif de cette autre campagne de saccage contre Mgr Jean Mbarga. Les nostalgiques de l’ère Tonye Bakot veulent démontrer dans la malhonnêteté que « leur père vit mal comme il n’est plus Archevêque sous son remplaçant Jean Mbarga ». Selon un Homme d’Eglise, « Ils veulent réveiller les querelles inutiles des Bassa-Beti autour de l’Archidiocèse de Yaoundé… Et veulent passer par un faux couloir clamant que Mgr Tonyé Bakot Bassa vit mal sous Mgr Jean Mbarga Beti… C’est honteux et léger comme montage… ».

Mgr Jean Mbarga victime de sa participation au Grand dialogue national?

Selon une source crédible, « la prière que Mgr Jean Mbarga a eu l’honneur de dire à l’ouverture du Grand dialogue national le 30 septembre dernier a failli donner l’AVC à ses détracteurs ». S’appuyant sur cette sortie, les bourreaux de l’Archevêque de Yaoundé auraient donc décidé de lui lancer des patates pourries. Cette version est soutenue par beaucoup d’observateurs qui pensent que « l’appel à la paix lancé par Mgr Mbarga depuis des mois ne plait pas à beaucoup qui se sont senti mal à l’aise en le voyant prêcher au Palais des congrès de Yaoundé ». Pour eux, il fallait laisser les ennemis du Cameroun manipuler les citoyens camerounais et laisser le pays tomber dans le feu. Quoi qu’il en soit, la cabale contre Mgr Jean Mbarga et contre l’Archidiocèse de Yaoundé vient d’être éventrée. Faux et faux, Mgr Tonyé Bakot n’est pas dans la misère dans sa retraite. Il a tout pour vivre encore longtemps sur terre. Il s’agit d’un autre montage en sorcellerie pour nuire à l’Archevêque métropolitain de Yaoundé Mgr Jean Mbarga.

Paul Ngouaré Kindji

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici