Cameroun – Médias : Michel Ngatchou  »Chris Bobby » tacle ses confrères animateurs des radios de Yaoundé

0
162

Par Michel Ngatchou ‘’ Chris Bobby’’

« Ça pourrait me valoir un lynchage de la part de mes confrères animateurs radios de Yaoundé, mais ça vaut la peine d’en parler. Si ça peut réveiller ma famille.

En deux années à Douala j’ai fait le tour. Les hommes de radios se font respecter ici.  Ils ne sont  pas dans les bars et Snacks, ne courent pas derrière les maires et hommes politiques pour des subsides, se battent en permanence à donner un contenu constructif à leurs programmes  avec pour ambition d’impacter sur la vie des populations et gagner en crédibilité auprès des annonceurs.

Ils travaillent dur pour gagner leurs pains avec mérite et respect. C’est un constat clair. Pas de conférence de presse d’artiste où on attend 5 voire 10.000 FCFA. Pas de rencontre de préparation de sabotage, on se rencontre autour des projets,  des formations, des échanges utiles sur des thématiques et chacun se bat à donner du peps à sa production. Ils se partagent les contacts, se valorisent, se motivent permanemment. Ici ils sont d’une solidarité incroyable. On ne tire pas sur son confrère. On l’encourage en lui apportant toujours une critique constructive parce tous se suivent à distance.

Contraste avec Yaoundé ma ville, celle où j’ai fait mes classes. À Yaoundé, j’étais horrifié à entendre « LA RADIO À YAOUNDÉ EST NULLE »… aujourd’hui  je comprends  profondément à quel niveau se situe cette assertion ! Venez doucement les gars vous savez que ça ne date pas d’aujourd’hui que mes inquiétudes sont profondes››.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici