Cameroun : Me Mbiam Emmanuel ne sera plus député à l’Assemblée nationale

0
275

L’homme politique élite du département de la Vallée du Ntem dans le Sud Cameroun a expliqué son choix par une conférence de presse ce matin à Yaoundé.

Me Mbiam Emmanuel a annoncé le retrait de sa candidature. « J’ai retiré ma candidature pour les législatives dans la Vallée du Ntem afin de favoriser le choix d’un jeune ou d’une femme », a annoncé Me Mbiam lors d’une conférence de presse qu’il a organisé ce jeudi 21 novembre 2019 en son domicile au quartier Bastos à Yaoundé. Ce membre titulaire du comité central du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc), parti au pouvoir et avocat au barreau du Cameroun depuis 1982 a révélé qu’il laissait sa place au docteur Mengue Mezui Germain, ancien médecin chef du CMA de Nkomo à Yaoundé IV.

La décision de Me Mbiam Emmanuel a été saluée. Le Directeur général du Budget a notamment salué Me Mbiam comme un « légaliste doublé d’un républicain. » Cyril Edou Alo’o évoque Me Mbiam comme d’un homme politique soucieux de la bonne marche de la démocratie.

Me Emmanuel Mbiam a été élu pour la première à l’Assemblée nationale en 1997. Il avait alors 46 ans. C’est d’ailleurs l’âge de ce natif de Kye-Ossi qui va reprendre la flamme. Pour l’avocat au Barreau du Cameroun, ce n’est pas une retraite politique. C’est juste un changement de mission. « Je vais continuer à accompagner les jeunes et les femmes ». Il a surtout précisé que personne ne lui a forcé la main et qu’il n’est nulle part dit que les consignes du partis, qui conseillent aux députés ayant déjà fait aux moins trois mandats de céder la place aux jeunes ou aux femmes étaient des obligations, mais des conseils du parti.

D’ailleurs, a-t-il expliqué, trois raisons ont motivé sa décision : le choix de la jeunesse est le choix numéro 1 ; « nos jeunes n’ont pas le complexe d’ancien colonisé » et surtout, « la jeunesse est un choix obligatoire ». Pour cette élite du parti au pouvoir, nul ne peut se passer de la jeunesse pour le développement du Cameroun.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici