Cameroun : Maurice Kamto met Cavaye Yeguié en difficulté face à Paul Biya

0
304

Le président du MRC, dans une sortie ce jour 15 avril 2020 estime que le président de l’Assemblée nationale doit prendre la tête du pays après « l’absence prolongée et inexpliquée du chef de l’Etat en fonction ».

Maurice Kamto, président du mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC), deuxième parti de l’opposition après le SDF de John Fru Ndi a-t-il constaté « l’absence prolongée et inexpliquée du chef de l’Etat en fonction ? Comme il le dit dans un texte qu’il a rendu public ce jour. Le Professeur de Droit et avocat international a dû être pris de cours avec les deux sorties du chef de l’Etat élu et en fonction cet après-midi. D’abord à 13h, Paul Biya a rendu public un décret qui élargit plusieurs prisonniers. A 17h, Paul Biya a fait une autre sortie marquant ainsi sa présence, en nommant Joseph Owona comme membre du Conseil constitutionnel, en remplacement de Jean Foumane Akame décédé.

Néanmoins, voici le texte publié par Maurice Kamto, qui devrait mettre en difficulté celui qu’il a interpellé, le président de l’Assemblée nationale, Cavaye Yeguié Djibril :

« Mes chers compatriotes, face à la situation politique inédite dans laquelle se trouve notre pays, caractérisée par l’absence prolongée et inexpliquée du Chef de l’Etat en fonction, j’ai décidé d’agir, comme j’avais prévenu dans ma Déclaration du 3 avril dernier.

La loi réserve au seul Président de l’Assemblée nationale, après avis conforme du Bureau de cette Institution, le privilège de la saisine du Conseil constitutionnel aux fins du constat de la vacance de la Présidence de la République. Elle n’indique pas qui peut solliciter le Président de l’Assemblée nationale à cette fin. Elle ouvre ainsi cette possibilité à tout citoyen ou organisation politique. C’est pourquoi j’ai saisi, par un moyen laissant trace, le Président et le Bureau de l’Assemblée nationale, afin qu’en leur âme et conscience, ils assument leurs responsabilités devant vous et devant l’histoire. J’ai pris les miennes.

Maurice KAMTO, 15 avril 2020

—-My dear compatriots, in the face of the unprecedented political situation in which our country finds itself, characterized by the prolonged and unexplained absence of the Head of State in office, I have decided to act, in accordance with my Statement dated 3 April 2020.

According to the law, it is the sole privilege of the Speaker of the National Assembly, acting with the assent of the Bureau of this Institution, to seize the Constitutional Council for the purpose of establishing a power vacancy at the Presidency of the Republic. The law does not say who can solicit the President of the National Assembly for this purpose. It thus opens this possibility to any citizen or political organization. This is why I have seized in writing, with evidence of receipt thereof, the Speaker and the Bureau of the National Assembly, so that in good conscience, they assume their responsibilities before you and before history. I have taken mine.

Maurice KAMTO, 15 April 2020

Installez l’Application de CamerPress pour suivre l’Actualité sur votre Téléphone en cliquant sur ce lien :

https://play.google.com/store/apps/details?id=com.camerpress.app

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici