Cameroun – Malversations -Covid-19 : Ce que le Minjustice Laurent Esso demande au Sg/Pr F. Ngoh Ngoh

0
473

En décembre dernier, le chef de l’Etat avait instruit l’ouverture d’une enquête pour savoir comment les fonds destinés à la lutte contre le Covid-19 et autres contributions ont été utilisés. Le ministre d’Etat – Secrétaire général de la présidence de la République (Sg/Pr) Ferdinand Ngoh Ngoh avait même – sur très hautes instructions du Chef de ‘Etat – demandé au ministre des Finances Louis Paul Motaze de mettre à la dispositions des enquêteurs du ministère délégué à la présidence de la République en charge du Contrôle supérieur de l’Etat (Consupe) une trentaine de millions de FCFA à cet effet.

Dans une correspondance estampillée « Confidentiel », qui circule depuis quelques heures dans les réseaux sociaux – encore les réseaux sociaux ! – le ministre d’Etat – ministre de la Justice, Garde des Sceaux, Laurent Esso répond au ministre d’Etat – Secrétaire général de la présidence de la République (Sg/Pr) Ferdinand Ngoh Ngoh – qui lui aurait écrit le 6 avril 2021 en ces termes : « Suite à votre correspondance […] prescrivant l’ouverture d’une enquête judiciaire contre les auteurs, coauteurs et complices des cas de malversations financières relevés par le rapport de la Chambre des comptes de la Cour suprême, J’ai l’honneur de vous demander de bien vouloir me faire parvenir les pièces d’investigations de la Haute juridiction, non jointes à votre correspondance sus-visés ».  Ce qui est écrit, est écrit. Sans commentaire. Toujours est-il que, qui en mis en circulation une telle correspondance sur la cuisine interne du gouvernement ? La Secrétaire ? Une enquête doit-être ouverte sur le droit de réserve.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici