Cameroun : Longuè Longuè, son passeport et le grand dialogue national

0
102

Le truculent chanteur à succès a écrit une lettre vendredi dernier au président de l’Upc-Manidem, un parti de l’opposition dont l’icône reste Anicet Ekanè pour rentrer en possession de son passeport.

Longkana Agno Simon, alias Longuè Longuè a-t-il déjà retrouvé sa sérénité après tous les problèmes qu’il a eus avec les autorités ? Pas du tout. Car, le citoyen semble mal dans sa peau. A titre ‘illustration, cette correspondance adressée vendredi dernier au président du Mouvement africain pour la nouvelle indépendance et la démocratie (Manidem). Une doléance pour tout dire ; qui porte, non sur un problème de portée nationale, mais, une question personnelle. En effet, il demande au leader de ce parti politique d’aller intercéder auprès du Premier ministre Joseph Dion Ngute pour que son passeport lui soit restitué.

Puisque le chef du gouvernement, désigné par le président de la République du Cameroun pour coordonner le dialogue national reçoit « tout le monde » pour des consultations préparatoire au grand dialogue national prévue dès le 30 septembre prochain. Longuè Longuè « le libérateur » ne dispose plus de son passeport depuis juin dernier. deux mois plus tôt, Longuè Longuè est interpellé dans la ville de Douala par les éléments des forces de défense. Il lui est reproché des déclarations relatives à la dernière élection présidentielle.

Dans une vidéo, qui a circulé dans les réseaux sociaux, Longuè Longuè disait :. «Vous avez volé les élections et tout le monde a vu. Si vous voulez, on sort Maurice Kamto de prison et on reprend les élections ville par ville. Vous verrez que Maurice Kamto va taper 500% », avait-il soutenu. Une vidéo qui n’aurait visiblement pas plu aux autorités camerounaises. Toute chose qui pourrait être à la base l’arrestation du célèbre musicien camerounais.

Même après s’être fendu en excuses dans une autre vidéo, cela n’a pas fait fléchir les autorités camerounaises. Visiblement, dans un style ironique, puisqu’il confie à son aîné et confrère Djene Djento que ce n’était pas lui qui avait tourné la vidéo à problème, qu’il aurait été possédé !!!

Bis repetita

« Le Libérateur libéré » semble avoir maille à partir avec les autorités ou simplement les lois. L’on se souvient de son séjour dans les prisons françaises après une condamnation de 10 ans après une inculpation pour viol. Longuè Longuè est alors interpellé à Nantes le 19 novembre 2005, sous les accusations de sa compagne, la Camerounaise Chantal Mbassi, qui assure qu’il aurait violé sa nièce de 17 ans. 48 heures plus tard il est incarcéré à la Maison d’arrêt de Gradignan près de Bordeaux. Il est libéré le 22 février 2006 mais est placé sous contrôle judiciaire avec l’interdiction de retourner au Cameroun tant que l’affaire n’aura pas été jugée.

Son troisième album, appelé Examen de conscience ou « Le Libérateur Libéré » permet une nouvelle fois à ce chanteur engagé de déferler sa verve. Le 19 août 2008, la Cour d’appel lui accorde un droit de déplacement afin de se rapprocher de ses fans dans son pays d’origine

Discographie

2001 : Ayo Africa

2003 : Privatisation

2006 : Examen de conscience

2009 : A bas Judas

2011 : Child of God

2013 : Ne jugez point

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici