Cameroun : Lettre ouverte au Minfi Louis Paul Motaze sur l’Appel illégal à l’épargne publique

0
118

Par Dr Abel Nkoth

 »C’est dans un esprit très citoyen et soucieux de l’image de mon pays, la paix sociale ainsi que du bon fonctionnement des institutions que je viens par la présente soumettre à votre compétence une situation menaçant gravement l’ordre public et la stabilité socioéconomique, déjà connue de vos services avec instructions déjà données mais toujours non respectées. En effet monsieur le ministre, depuis quelques années déjà, il m’est donné de constater impuissant la prolifération des sociétés évoluant dans le domaine des finances, avec un objectif intellectuel clairement voué à l’arnaque par appel totalement illégal à l’épargne publique, faisant miroiter des gains irréalistes et flatteurs allant de 100% à 500%, spoliant ainsi des millions de citoyens honnêtes mais sans formation suffisante en matière de finances, et cela en toute liberté devant le laxisme qu’affichent les autorités que vous êtes.

Ainsi, malgré les avertissements répétés de la commission de surveillance des marchés financiers en Afrique centrale (COSUMAF) qui n’a de cesse d’alerter sur ces arnaques géantes, ces entreprises que vous avez déjà (depuis le 20 novembre 2010 heureusement) pris la peine de cibler et de demander la fermeture ainsi que le remboursement sans délai des sommes collectées continuent leur sale besogne au mépris de vos instructions, ce qui pourrait rendre l’Etat complice d’escroqueries en bandes organisées et d’association de malfaiteurs.

Avant-hier Leadership Academy, hier Milda ou Mekit invest, des entreprises dont les promoteurs croupissent en prison mais sans rembourser les gigantesques sommes soustraites aux pauvres citoyens, aujourd’hui des sociétés que vous avez vous-même pris la peine de lister, jusqu’où laissera-t-on hémorragie dans ce laxisme qui coûte si cher à un peuple déjà très meurtri par la morosité économique due à la covid-19 ? Nous ne pouvons pas garder silence et laisser nos familles, amis et concitoyens se faire voler au nez et à la barbe des lanternes que nous sommes et devant un Etat qui est chargé de les protéger.

Nous le savons tous, cela finira par les pleurs, des grincements de dents  et pire encore des suicides, car il s’agit des montages frauduleux utilisant la vieille pyramide Ponzi, procédé déjà interdit dans plusieurs pays africains et occidentaux, qui consiste à rémunérer les anciens épargnants par de nouveaux toujours plus nombreux en empochant la différence, jusqu’à la rupture et l’écroulement du système.

Ces brigands vont jusqu’à prendre les portions de programmes dans des médias d’informations radio télévisées publiques et privées pour toucher le plus largement possible des Camerounais et même internationaliser ces vols sous le label des armoiries de la république, avec risque accru de sombres financement de terrorisme et de crimes organisés tant à l’extérieur des frontières qu’a l’intérieur, salissant ainsi durablement l’image de notre nation.

En ces moments particulièrement troubles et difficiles de l’histoire de notre nation faisant face à différents défis sécuritaires et cela sur plusieurs fronts, je crois que laisser prospérer de telles pratiques criminelles est un risque que la république ne saurait prendre.

Je vous demande donc en tant que citoyen :

– De faire respecter vos instructions sur le terrain et de protéger la population camerounaise comme cela est de votre mission régalienne

– Que des mesures soient prises afin que de telles pratiques ne soient plus observées sous nos cieux, que ces pseudos entreprises ferment porte, qu’il soit procédé aux remboursements des sommes soustraites et que les biens de ces bandits soient confisqués et eux-mêmes poursuivis devant les tribunaux de la république.

A défaut, monsieur le ministre je me sentirai obligé de constituer un collectif populaire de victimes en vue d’organiser des manifestations géantes sur toute l’étendue du territoire national, ainsi que d’engager des poursuites judiciaires à la fois contre ces entreprises criminelles qui évoluent en marge de la règlementation pour commettre des vols de masses, et aussi contre l’Etat du Cameroun pour complicité de vols de masses, association avec entreprises criminelles et manquement grave au devoir de protection nationale. En attendant, je vous prie d’accepter mes sincères salutations ainsi que l’expression de ma profonde considération à laquelle j’attache du prix.

Liste des sociétés ci- blées par le Minfi

1 Académie des Investisseurs Africains

2 Global Investment Trading( GIT) / Global Crypto

Currencies Trading

3 GTX Invest/Global Trust

Exchange

4 Mekit Invest

5 Obasi Communication

6 Divine Auto Electronic

7 SOGAA Sarl

8 Cameroun Invest

9 Regel Cameroun

10 SAIRU

11 Africa’ Lif

12 Petronpay Cameroun

13 Mougana Investment

14 Unique Finance

15 CRIFAT

16 Fortune Investment &

Wealth

17 Highlife International Cameroun

Bp 12533 Douala

Tel 00237-657940968

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici