Cameroun : L’Etat va « distribuer » plus de 1400 milliards de FCFA aux entreprises en 2021

0
352

Comme c’est le cas chaque année, une bonne partie des milliers d’entreprises que compte le Cameroun se bousculeront, dans les prochains jours, au portillon des départements ministériels et Collectivités territoriales décentralisées (CTD) pour soumettre leurs offres.

Par Eco-Finances

1406,6 milliards de FCFA. C’est la somme que l’Etat va « distribuer » aux entreprises intéressés par les marchés publics au cours de l’exercice 2021. C’est moins que les 1525,8 milliards affectés à l’investissement public en 2016, mais c’est largement au-dessus des 1256 milliards de FCFA décaissés à ce sujet l’an dernier, pour la réalisation des projets de développement tel que la construction des routes, barrages hydroélectriques, ponts, ports, écoles et hôpitaux, pour ne citer que ces quelques exemples.

Comme c’est le cas chaque année, une bonne partie des milliers d’entreprises que compte le Cameroun se bousculeront dans les prochains jours au portillon des départements ministériels, ainsi que des Collectivités territoriales décentralisées (CTD), ainsi que celui des entreprises publiques, pour soumettre leurs offres. Les entreprises actives dans la réalisation des infrastructures et capables de fournir équipements, technologie et savoir-faire dont l’Etat a besoin pour booster la productivité de l’économie sont certainement celles qui s’approprieront la plus grosse part. Puisque, comme l’indique si bien le ministre de l’Economie, de la planification et de l’aménagement du territoire (Minepat), Alamine Ousmane Mey, dans le détail des projets par région publié dans l’édition de Cameroon tribune, du 16 janvier dernier, priorité sera accordée aux infrastructures et à la production. Même si le BIP 2021 ne représente que moins de 30% du budget de l’Etat cette année, qui est de 4865 milliards de FCFA.

Toutefois, d’après le Minepat, le BIP 2021 s’inscrit dans le cadre de la poursuite de l’effort de consolidation budgétaire visant la réduction progressive du déficit budgétaire à moyen terme, malgré la forte dégradation enregistrée en 2020 en raison de la pandémie du Covid-19. « Dans ce contexte, le BIP 2021 accorde la priorité à l’achèvement de la mise en service des grands projets d’infrastructures, la finalisation des programmes spéciaux du gouvernement (CHAN 2021, CAN 2022, Plan d’urgence pour l’accélération de la croissance), la mise en oeuvre des plans de reconstruction des régions du Nord-Ouest, du Sud-Ouest et de l’Extrême- Nord, la réalisation des préalables à la mise en place de la couverture santé universelle (CSU) et l’accélération de la décentralisation », explique Alamine Ousmane Mey , dans le sommaire de la structure du BIP 2021.

Le ministre de l’Economie apporte cependant des précisions sur la configuration et l’évolution du BIP 2021 par rapport à 2020. Il enregistre, apprend-on, une hausse de 7,8% en valeur relative et de 97,7 milliards de FCFA en valeur absolue. Soit 29% du budget général. Et dans le cadre de l’accélération de la décentralisation, la dynamique d’accroissement des ressources transférées aux CTD a été maintenue en 2021. « Ainsi, en marge des ressources prévues pour la mise en place des Régions, le montant total des ressources d’investissement transférées aux communes est de 102 milliards de FCFA, soit 17,7% des ressources internes ordinaires affectées au BIP 2021 », fait-il savoir. Rappelant que le secteur des infrastructures et celui de la production, qui constituent les principaux secteurs porteurs de croissance et d’emplois, représentent 74% du BIP 2021, soit cinq points de plus par rapport à l’exercice 2020.

Premier employeur (environ 300 000 emplois) dans le pays, devant la Cameroon Development Corporation (CDC) avec 50 000 emplois, l’Etat est aussi un gros pourvoyeur d’opportunités d’affaires ; notamment à travers la commande publique. Le secteur privé demeurant évidemment le plus gros fournisseur d’opportunités d’affaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici