Cameroun : L’Etat va décorer 3.350 personnes pour le 20 mai 2020

0
98

C’est la révélation faite hier au Palais de l’Unité par le Grand chancelier des Ordres nationaux à l’occasion de l’ouverture des travaux des Conseils des ordres.

Par Cameroon Tribune

Il n’y avait pas seulement le nouvel environnement juridique avec la loi du 25 avril 2019 portant régime des Ordres nationaux au Cameroun qui a prévalu hier à l’ouverture des travaux des Conseils des Ordres nationaux dans le cadre de la préparation de la 48e Fête de l’unité nationale prévue le 20 mai prochain. Ces travaux, ouverts au nom du président de la République, Grand Maître des Ordres nationaux par le Grand chancelier Peter Mafany Musonge, se déroulaient également dans le climat de lutte contre la pandémie de Coronavirus qui menace la plupart des pays du monde en ce moment.

Conséquence, pour accueillir la trentaine de membres, c’est une autre salle des conférences qui a été utilisée hier au Palais de l’Unité pour ces assises. Histoire pour les participants de se conformer aux règles édictées par le président de la République et communiquées le 17 mars 2020 par le Premier ministre, chef du gouvernement. Au rang de celles-ci, la règle de distanciation sociale. Ensuite, le port obligatoire du masque pour tous ceux qui ont pris part aux travaux. A l’ouverture de ceux-ci, Peter Mafany Musonge s’est dit heureux de bénéficier, une fois encore, de la confiance du président de la République, Grand Maître des Ordres nationaux pour présider les travaux en son nom.

Des travaux dont l’objectif final est, selon le Grand chancelier, de « proposer, après une sélection rigoureuse, les meilleurs profils possibles parmi ceux proposés par les autorités compétentes, susceptibles d’être honorés pas la Nation ». Aux différents membres, Peter Mafany Musonge a formulé des recommandations. « Il faudra, plus que par le passé, faire preuve de toute l’objectivité nécessaire pour ne retenir que les candidats qui, à l’intérieur et hors de nos frontières, contribuent à donner de notre pays, l’image d’un pays fier et d’une Nation unie et prête à faire face à tous les défis », a-t-il martelé.

De même, il a invité les uns et les autres « à garder présent à l’esprit le caractère confidentiel de nos délibérations, qui ne sauraient être rendues publiques avant leur sanction finale par le chef de l’Etat ». Au total, ce sont 3 350 distinctions, dans les différents ordres nationaux qui vont être attribués. Comme lors des précédentes années, l’Ordre du mérite camerounais et la médaille de la Force publique se taillent la part du lion avec 1 300 distinctions chacun. S’agissant du nouvel environnement juridique régi par la loi du 25 avril 2019, outre le fait qu’il est venu réduire les délais de promotion dans les différents ordres, il a aussi introduit de nouveaux membres au sein des Conseils des Ordres nationaux.

Ainsi, les maires des villes de Yaoundé, Luc Atangana Messi et de Douala, Roger Mbassa Ndine qui assistaient à ces travaux pour la première fois ès qualité, avaient à leurs côtés leurs homologues de Bamenda et Limbe, selon les termes du décret du 26 décembre 2019 portant réorganisation des Conseils des Ordres nationaux et des Commissions des médailles de la République. Les travaux s’achèvent demain.

Installez l’Application de CamerPress pour suivre l’Actualité sur votre Téléphone en cliquant sur ce lien :

https://play.google.com/store/apps/details?id=com.camerpress.app

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici