Cameroun : Les Français construiront les péages automatiques

0
72

Le ministre des Travaux Publics Emmanuel Nganou Djoumessi vient de signer le contrat de partenariat avec le Groupement Razel Bec, l’adjudicataire du projet.

Onze ans après l’annonce du projet, le gouvernement camerounais franchit une étape importante ce lundi 18 mai 2020, avec la signature du contrat de partenariat public-privé pour l’automatisation de 14 postes de péage. Les documents seront paraphés à Yaoundé d’un côté par le ministre des Travaux Publics, Emmanuel Nganou Djoumessi, et de l’autre par un responsable du Groupement Razel Bec-Egis projets. La convention qui sera signée ce lundi, vise le la conception, le financement, la construction, l’exploitation et la maintenance des ouvrages en question.

C’est le 24 avril 2019 que le Premier Ministre, Chef du gouvernement, avait dévoilé à travers un communiqué, le choix du Groupement Razel Bec-Egis projets, comme adjudicataire du contrat de conception, financement, construction, équipement, exploitation et maintenance de 14 postes de péage automatiques sur certaines routes bitumées du réseau routier camerounais.

Apres publication de ce choix, les deux parties étaient passées à l’étape de la négociation des termes du contrat. Le rendez-vous de ce lundi, qui survient plus d’un an après, est la preuve qu’un accord a été trouvé. C’est depuis 2009 que le ministre des Travaux Publics avait évoqué le projet de construction et d’exploitation de 14 postes de péage automatiques au Cameroun «dans le but de permettre au gouvernement d’optimiser des recettes routières» avait-il expliqué.

Selon le ministère des Travaux Publics, les postes de péage concernés sont les suivants: Nsimalen sur l’itinéraire Yaoundé-Mbalmayo de la route nationale N°2; Mbankomo sur la section Yaoundé-Mbankomo située sur la route nationale N°3; Tiko sur l’itinéraire Douala Mutenguéné, Edéa sur l’itinéraire Douala-Edéa, Boumnyebel sur l’itinéraire Edéa-Boumnyebel sur la route nationale N°3; Nkometou sur la route nationale N°1, Bayangam sur l’itinéraire Bagangté-Bafoussam et Bafia, sur l’itinéraire Obala-Bafia de la Route nationale N°4. Les postes de Mbanga, Manjo et Bandja seront quant à eux construits sur les itinéraires Douala-Mbanga, Mbanga-Manjo et Bafang-Bafoussam de la route nationale N°5.

Source : Cameroun-Info

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici