Cameroun – Législatives : Pas d’incident signalé selon P. Atanga Nji

0
245

Dans une déclaration à la presse hier soir, le ministre camerounais de l’Administration territoriale, Paul Atanga Nji indique que le scrutin s’est déroulé de manière satisfaisante.

Après l’exploitation des rapports des autorités administratives après la fermeture des bureaux de vote, le ministre de l’Administration territoriale, agent du gouvernement dans le processus électoral, peut affirmer sans ambages, que le scrutin de ce jour s’est déroulé dans le calme et la transparence ». C’est la substance de la déclaration faite hier soir dans la salle des conférences de son département ministériel par Paul Atanga Nji. Un peu plus d’une heure après la fermeture des bureaux de vote dans les 11 circonscriptions électorales concernées par les élections législatives partielles, le ministre de l’Administration territoriale a du reste précisé « qu’aucun incident majeur susceptible d’entacher le bon déroulement de ces élections ou leur crédibilité n’a été signalé par les autorités administratives et les forces de maintien de l’ordre ».

Le ministre de l’Administration territoriale a par ailleurs fait savoir que comme par le passé, Elections Cameroon (Elecam), l’organisme à qui incombait la charge de l’organisation du scrutin, « a bénéficié d’un encadrement sécuritaire optimal de la part des autorités administratives et des forces de défense et de sécurité, à la satisfaction des acteurs politiques intéressés ».

Selon Paul Atanga Nji, la campagne électorale qui a précédé l’élection d’hier s’est déroulée de manière satisfaisante. Par ailleurs, « les observateurs qui ont bien voulu se déployer sur le terrain, ont effectué leur travail en toute liberté » a-t-il relevé. Non sans indiquer qu’il ne reste plus qu’à attendre la proclamation des résultats de ces élections législatives partielles par le Conseil constitutionnel, « seul organe habilité en la matière, selon la loi ». Il convient de rappeler que six formations politiques étaient en lice dans les 11 circonscriptions, pour 13 sièges à pourvoir à l’Assemblée nationale. Conformément aux dispositions de la loi n°2012/001 du 19 avril 2012 portant Code électoral, modifiée et complétée par la loi n°2012/017 du 21 décembre 2012, en son article 168 alinéa 1, les résultats devraient être connus « dans un délai maximal de 20 jours à compter de la date de clôture du scrutin». C’est-à-dire au plus tard le vendredi 10 avril prochain.

Source : Cameroon Tribune

Pour suivre toute l’Actualité sur le Cameroun, Installez l’Application de CamerPress sur votre Téléphone en cliquant sur ce lien :

https://play.google.com/store/apps/details?id=com.camerpress.app

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici