Cameroun : L’eau potable toujours attendue de Yato à Douala

0
264

Ce grand projet lancé en 2010 et bouclé en 2014 a permis d’accroître de 150 000 m3/jour l’offre à Douala.

La grande ville de Douala, en constante croissance démographique, capitale économique qui abrite les sièges de plusieurs entreprises industrielles, méritait une réponse adéquate au problème d’eau. Au besoin d’alimentation en eau potable. C’est dans cet objectif qu’est né le projet de Yato. Un projet qui n’est pas resté au simple stade de l’idée, au grand bonheur des populations. Yato, c’est donc l’histoire d’un projet qui est arrivé à maturation, puis à la phase de réalisation effective. Et depuis 2014, les usagers de la route menant à Tiko, au départ de Douala, peuvent en admirer l’infrastructure.

L’usine de traitement d’eau potable, installée donc à un jet de pierre de

Douala, est un des nombreux fruits de la coopération chinoise. Un fruit qui a tenu la promesse des fleurs. De fait, Yato ne devrait plus être appelé projet, vu que depuis quelque six années déjà, l’infrastructure, qui capte l’eau du fleuve Moungo, a atteint sa vitesse de croisière en matière de production d’eau potable. C’est donc avec un réel soulagement que les habitants de la métropole économique, dans leur large majorité, avaient accueilli en son temps l’avènement de la station. Une station construite en deux phases : la première en 2010, au terme de laquelle l’usine produisait 50 000 mètres cubes d’eau/jour, et la seconde en 2014, pour un débit de 100 000 mètres cubes supplémentaires. Au final donc, ce sont quelque 150 000 mètres cubes d’eau qui sortent au quotidien de ce qui est à ce jour la plus grande unité de production d’eau potable de la capitale économique.

Selon des données fournies par la Camwater, c’est une usine aux équipements de pointe qui alimente ainsi la ville. L’infrastructure comprend notamment une unité de préparation des produits de traitement, trois bacs de décantation des boues issues du processus de traitement, une station de pompage d’eau traitée vers Douala, une conduite de transport d’eau traitée vers la ville

Source : Cameroon Tribune

Pour suivre toute l’Actualité sur le Cameroun, Installez l’Application de CamerPress sur votre Téléphone en cliquant sur ce lien :

https://play.google.com/store/apps/details?id=com.camerpress.app

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici