Cameroun : Le Sdf de Fru Ndi pour le Centre dénonce une délégation complaisante

1
420

Dans un communiqué publié hier soir, le président régional du Social Democratic front dénonce la partialité du Gouverneur du Centre Naseri Paul Bea en ce qui concerne la composition de la délégation de cette région, qui doit rencontrer le Premier ministre Joseph Dion Ngute.

Naseri Paul BEA, Gouverneur de la région du centre Cameroun, si-ge des institutions, est la nouvelle cible du Social democratic front (Sdf), le principal parti de l’opposition dont John Fru Ndi est le leader. Sa faute : avoir validé la composition de la délégation de la région qu’il dirige, qui ira rencontrer le Premier ministre la semaine prochaine, en vue du Grand dialogue national annoncé par le président de la République.

« Le président régional du SDF du Centre, Emmanuel Ntonga dénonce avec la dernière énergie la partialité dont a fait montre le gouverneur […] dans la liste des représentants du Centre pour les consultations préparatoires [… ]» indique le communiqué. Il déplore le fait que cette délégation est « exclusivement des militants du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc), parti au pouvoir.

Il les aurait classés comme « militants Rdpc clairement identifiés, universitaires, anciens ministres, commerçants, chefs traditionnels, ministres en fonction, députés, syndicalistes, … militants du Rdpc.» « Face à cette autre imposture, écrit Emmanuel Ntonga, et indépendamment des actions entreprises par la hiérarchie du parti pour la réussite de ce dialogue avec une possible sortie de crise […] le Sdf du Centre invite Monsieur le Premier ministre à rejeter la délégation complaisante du Centre… ».

Le patron du Sdf pour la région du Centre a-t-il poser au grand jour quelques dérives constatées depuis le début de cette opération ? Par exemple, plusieurs personnalités vont passer plusieurs fois chez le Premier ministre au nom de leurs différentes responsabilités à l’instar de Gilbert Tsimi Evouna en tant qu’élite du Centre, Délégué du gouvernement auprès de la Communauté urbaine de Yaoundé ou Trésorier Général du comité central du Rdpc.

A la plainte du Sdf, un internaute a réagi en confiant : « Si la Majorité des Autochtones du Centre sont tous du Rdpc où est le problème?
Je vois tu voulais voir quelques Bassa’a d’Éseka du Parti de Cabral Libii ou de l’Upc ». Un autre, visiblement pour le Sdf dit : « Quand on vous dit que ce sera un congrès extraordinaire du Rdpc et ses alliés, vous dites qu’on exagère. Ce n’est que le début ».

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici