Cameroun : Le Recteur de l’AUF Slim Khalbous annonce un Livre blanc de la Francophonie

0
351

Le Professeur Slim Khalbous était face à la presse de 7 pays de l’Afrique centrale et des Grands Lacs hier en visio-conférence, depuis Paris.

La magie du numérique a encore opéré hier au Campus numérique de l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF) de Yaoundé hier. Au-delà du café presse régional, c’était une bonne partie de plaisir à retrouver quasiment au même endroit – de manière virtuelle – des confrères de sept pays de l’Afrique centrale et des Grands lacs, notamment le Burundi, le Cameroun (Yaoundé et Ngaoundéré), la R D Congo (Kinshasa et Lubumbashi), la RCA (Bangui), le Gabon (Libreville) et Tchad (N’Djamena), ayant en face pour répondre aux questions, le Recteur de l’AUF, le Tunisien Slim Khalbous.

Personne n’a vu le temps passer : deux heures d’horloge pour parler de « l’AUF et les défis de la transition numérique en Afrique centrale et Grands Lacs ». « Questions transversales et questions spécifiques », aucune n’a été tabou pour l’ancien ministre tunisien de l’Enseignement supérieur dont la mission de l’organisation, qui compte 102 universités et centres de recherche avec 9 campus numériques dont deux au Cameroun.

L’AUF a un parcours. 60 ans cette année. Que de regarder dans le rétroviseur et se réjouir des réussites à travers son soutien, son plaidoyer ou son rôle de facilitateur – par exemple le financement des projets de recherches pour la lutte contre le Covid-19 ayant eu un impact économique et social – l’AUF pense déjà à un avenir plus encore plus radieux. C’est dans cette perspective que le Recteur a annoncé la tenue des premières assises de la Francophonie scientifique. Elles sont prévues les 22 et 23 septembre 2021 à Bucarest en Roumanie.

Ce brassage intellectuel des universitaires sur la coopération scientifique se tiendra en présentiel et à distance, selon la situation sanitaire du Covid-19. Lesdites assises devront accoucher des résolutions sur des réflexions communes, qui devront alors aboutir à la réalisation du grand projet que le Recteur de l’AUF a annoncé : le Livre blanc de la Francophonie scientifique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici