Cameroun : Le projet de loi sur le secteur postal adopté au Sénat

0
178

Après une plénière riche en débats, les membres de la chambre haute du Parlement ont adopté hier, le texte visant à réorganiser les activités de la poste au Cameroun.

Par Cameroon Tribune

C’est au terme de plus de deux heures de discussions que le Sénat a adopté hier, le projet de loi régissant l’activité postale au Cameroun. Au cours de cette séance plénière dirigée par le président de la chambre,   Marcel Niat Njifenji, le ministre des Postes et Télécommunications (Minpostel), Minette Libom Li Likeng, a répondu aux multiples préoccupations des sénateurs. Objectif : lever les équivoques, éclairer les zones d’incompréhension en rapport avec ce secteur d’activités qui doit participer l’émergence du Cameroun à l’horizon 2035.

Ainsi, les sénateurs, à l’instar de Jean-Marie Mama et Elie – Victor Essomba Tsoungui se   sont-ils appesantis sur les volets économiques susceptibles de rendre davantage rentable ce secteur. Si le premier a vu la nécessité d’une meilleure régulation des transferts de fonds électroniques par les opérateurs privés de téléphonie mobile, lesquels font de l’Etat le parent pauvre, le second, quant à lui, n’a pas manqué d’interpeller le membre du gouvernement sur le processus de recouvrement des activités liées au secteur qu’il trouve « souple ». A l’un et à l’autre, le Minpostel a justement indiqué que jusque-là, les pouvoirs faisaient tout ce qu’ils pouvaient pour que tout aille pour le mieux. Le temps est donc venu de siffler la fin de la récréation.

Déposé le 8 avril dernier après son adoption à l’Assemblée nationale, ce texte de 101 articles répartis sur huit titres a été examiné par les membres de la Commission de la production et des échanges de la chambre. Selon l’exposé des motifs, il comporte une panoplie d’innovations. Toutes visent l’accroissement de l’accès qualitatif, quantitatif et à moindre coût aux services postaux, l’amélioration de l’administration et de la performance du service public postal et enfin, la densification du réseau et l’amélioration de la couverture postale nationale.

A ceci, il faut également ajouter la détermination d’un régime juridique particulier applicable aux activités de transfert de fonds. Un redéploiement stratégique qui permettra à l’Etat de booster son secteur postal.

Installez l’Application de CamerPress pour suivre l’Actualité sur votre Téléphone en cliquant sur ce lien :

https://play.google.com/store/apps/details?id=com.camerpress.app

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici