Cameroun : Le Pr Charlie Gabriel Mbock lâche les crabes de l’UPC pour Cabral Libii (???)

0
173

L’ancien cadre du parti historique l’Union des populations du Cameroun a transmis sa lettre de démission à deux mois et demi du double scrutin législatif et municipal du 9 février prochain.

Selon Lebledparle.com, c’est dans un pli adressé au secrétaire général Pierre Baleguel Nkot de cette formation politique que l’enseignant a annoncé sa démission. L’ancien député explique qu’il lui était devenu « moralement et politiquement insoutenable de militer davantage » au sein du parti : « J’ai l’honneur de vous faire connaître que malgré la fraternelle estime que nous nous témoignons, et pour diverses raisons que la pudeur et mon respect pour l’UPC m’empêchent d’exposer, il m’est devenu moralement et politiquement insoutenable de militer davantage au sein de l’Union des populations du Cameroun sous l’actuelle direction. En conséquence je vous présente ma démission avec effet immédiat », écrit l’homme politique.

A-t-il les yeux rivés vers une autre formation politique ? On est tenté de répondre à cette question par l’affirmative quand on se souvient qu’il a été aperçu le 22 novembre 2019 à la réunion organisée à Yaoundé en vue de l’investiture des candidats du Nyong et Kellé par le PCRN de Cabral Libii, affirme le site Lebledparle.com.

Il faut aussi indiquer que la tendance UPC dont dépendait le Pr Charlie Gabriel Mbock est la tendance de l’opposition car, la tendance dont l’honorable Robert Bapoh Lipot est le Secrétaire général est dite tendance proche du Rdpc. Si tel est le cas, comme l’annonçait CamerPress dans une enquête publiée mardi dernier, la guerre des bastions aura lieu et, pour ne pas rentrer bredouille de son fief naturel, Cabral Libii doit mettre les petits plats dans les grands. Là, il vient de réussir le plus grand Mercato politique de l’heure.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici