Cameroun : Le Port de Douala et les Archives nationales signent une convention d’assistance technique

0
174

La cérémonie s’est déroulée cet après-midi au Musée national du Cameroun à Yaoundé, en présence du ministre des Transports et celui des Arts et de la culture.

Le Port Autonome de Douala et les Archives Nationales du Cameroun ont paraphé ce jour, une convention cadre d’assistance technique entre les deux parties. Ont pris part à cette cérémonie tenue dans l’un des plus beaux bâtiments du Cameroun, le Musée national en l’occurrence – ancien palais présidentiel – le ministre des Transports Jean Ernest assena Ngallè Bibehe, le ministre des Arts et de la Culture Pierre Ismaël Bidoung Mkpwatt ainsi que le président du Conseil d’administration du Port autonome de Douala (PAD), Shey Jones Yembe.

Il est de notoriété publique que le PAD a lancé un vaste programme de modernisation de la plateforme portuaire, a témoigné le ministre des Transports. Ce, avec pour objectif d’arrimer le port aux standards internationaux. « Le port doit devenir une référence dans le golfe de Guinée », avait promis Paul Biya à ses concitoyens. Et le Directeur général Cyrus Ngo’o y travaille depuis son arrivée sur les bords du Wouri le 24 août 2016. Une mission pas du tout facile lorsqu’on sait qu’il a réussi à mettre en place une régie pour gérer le Terminal à conteneurs après l’annulation du processus qui devait conduire à la désignation d’un nouveau concessionnaire, l’ancien ayant crié à l’injustice alors qui n’avait pas pu passer la première étape des qualifications. Les recettes réalisées par la Régie du Terminal à conteneurs (RTC) sont plus qu’éloquents et la RTC a permis à l’Etat de gagner plus d’argent qu’il ne l’avait fait avant.

Dans le sillage de l’événement du jour, la direction générale du PAD a  placé parmi les priorités de sa stratégie de développement, la Reconstitution des archives du Port Autonome de Douala. Il s’agit de reconstituer la mémoire vive de cet organisme qui n’en avait pas depuis sa création… Les Archives Nationales du Cameroun vont accompagner, de par leur expertise, le Port Autonome de Douala dans ce projet en lui apportant son expertise. Car, pour reprendre Jean Ernest Massena Ngallè Bibehe, lui-même reprenant de grands auteurs : « Qui a de bonnes archives, peut prendre de bonnes décisions. Les archives sont un patrimoine de l’administration, des citoyens et de l’humanité ».

*Photo: Dr Esther Olembe (Directrice des Archives Nationales) et Cyrus Ngo’o (DG du PAD)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici