Cameroun : Le Pape François honore le ministre Henri Eyebe Ayissi

0
231

Pour ses nombreuses œuvres et engagements au sein de l’église, le premier viceprésident du Casemca et sa famille ont reçu un diplôme du Vatican, au cours d’une messe suivie des travaux de l’Assemblée générale.

Par Essingan

Henri Eyebe Ayissi, ancien séminariste d’Akono et sa famille ont reçu du Père Maurice Edjane, un message sous la forme d’un diplôme, la bénédiction du Pape François au cours de la messe dite en mémoire du défunt président du Casemca, André Marie Ntsobe, samedi dernier au centre spirituel Jean XXIII de Mvolyé. Une surprise à laquelle l’assistance ne s’y attendait pas. Le Père Maurice Edjane principal célébrant, par ailleurs curé de la paroisse Bafe-Baleng dans le diocèse de Bafoussam, a expliqué cette décision pontificale à l’assistance. A en croire le prélat, les oeuvres et les engagements d’Eyebe Ayissi au sein de l’église catholique sont à la fois immenses et profonds.

En essayant de les énumérer, il ressort qu’Henri Eyebe Ayissi est l’un des contributeurs importants pour la construction de la paroisse Bafe-Baleng dans le diocèse de Bafoussam qui, 18 mois après le lancement des travaux est aujourd’hui en cours de finition. Il est également le principal artisan de la construction de la chapelle Sixtine de Mvolyé, dont la plaque commémorative porte à ce jour le nom.

Dans la Lékié dont il est originaire, on le compte également parmi les plus gros donateurs pour la réalisation de la cathédrale d’Obala. Outre les édifices religieux dont il soutient la construction, s’ajoutent les appuis multiformes en faveur des séminaristes nécessiteux et d’autres fidèles vulnérables. Des œuvres dont l’écho s’étend au-delà des frontières et qui ont attiré l’attention du Pape François.

L’Assemblée générale

La messe dite en la mémoire du président du Casemca a été suivie d’une Assemblée générale Ad hoc de ce collectif. Après de longues heures de concertation, entre les anciens séminaristes, c’est tard dans la soirée que la fumée blanche est sortie avec l’élection du nouveau bureau ayant à sa tête l’ancien ministre Puis Ondoua. Henri Eyebe Ayissi a conservé son poste de premier vice-président. Tout comme le secrétaire général, Jean Marie NJock, tandis que le regretté André Marie Ntsobé en devient le président honoraire.

Au cours des trois années qui marquent la durée de son mandat, le nouveau président en exercice, Puis Ondoua aura la lourde tâche de poursuivre les missions du collectif notamment le développement de la spiritualité, de la fraternité entre les anciens séminaristes, ainsi que la réactivation du petit séminaire d’Akono sans oublier l’encadrement des jeunes à vocation sacerdotale et chrétienne.

Installez l’Appli de Camer-Press pour suivre l’Actualité sur votre Téléphone via ce lien Play Store :

https://play.google.com/store/apps/details?id=com.camerpress.app

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici