Cameroun: Le Minsep veut siffler la fin du désordre sur les équipements des Lions indomptables

0
318

Narcisse Mouelle Kombi vient d’exiger des clarifications sur ce désordre au président de la Fécafoot, Seidou Mbombo Njoya, dans une correspondance signée hier à Yaoundé.

Comme la plupart des Cameroun, le ministre des Sports et de l’Education physique (Minep) Narcisse Mouelle Kombi est désagréablement surpris par les accoutrements des équipes nationales de football du Cameroun, les Lions indomptables des différentes catégories. Une image circule sur la toile, montrant l’entraineur Rigobert Song Bahanack arborant en même temps un survêtement (haut) de l’équipementier Puma (ancien) et un autre (bas) de l’actuel équipementier, le Coq Sportif. Un désordre nauséabond.

Dans une correspondance signée hier, le Minsep écrit : « … il prévaut au sein des sélections nationales de football une situation ambiguë… Ainsi, l’on observe lors des matches officiels ou des séances d’entraînement pour certaines une tenue vestimentaire sur laquelle est opposé le logo de la marque « Le Coq Sportif » et pour d’autres, celui de la marque Puma et même parfois la combinaison des deux ».

Le Minsep a même constaté, lors de certaines compétitions internationales « d’envergure », un « réel déficit en quantité d’équipements et kits sportifs mis à la disposition des équipes nationales concernées. Cela confirme les allégations selon lesquelles certains responsables s’approprient souvent ces équipements pour leurs familles et amis, au détriment des joueurs qui leur permettent d’y accéder.

Le Minsep est vraiment en colère. Il a instruit le président de la fédération camerounaise de football (Fecafoot), Seidou Mbombo Njoya de porter à sa connaissance, « dans les plus brefs délais, toutes les clarifications nécessaires sur cet état des choses ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici