Cameroun : Le Mincommerce Mbarga Atangana en surveillant des marchés

0
36

A la veille des fêtes de fin d’année avec son florilège des abus commerciaux, le ministre du Commerce a lancé ce jour la campagne de surveillance des marchés camerounais.

Les consommateurs vont-ils échapper aux abus liés à l’augmentation illicite des prix, la vente des produits impropres à la consommation ou les pénuries artificielles ? C’est pour prévenir toutes ces dérives des commerçants que le ministre ad-hoc, Luc Magloire Mbarga Atangana a lancé ce mardi 12 novembre 2019 la campagne de surveillance des marchés. Autour de lui ce matin pour une réunion, les représentants des organisations syndicales de opérateurs économiques et des consommateurs. Lesdits représentants ont pour missions de sensibiliser leurs différents membres afin d’éviter les plaintes des consommateurs pendant les fêtes de Noël et de la Saint Sylvestre.

Généralement, les produits concernés sont ceux de consommation courante tels le riz, le poisson, les boissons, les huiles raffinées. Bref, tout ce qui rentre dans le panier de la ménagère, au propre comme au figuré au Cameroun. Luc Magloire Mbarga Atangana va-t-il réussir à endiguer le phénomène ou simple effet d’annonce ? Car l’aygmentation ou non des prix de certains produits ne relève pas de sa compétence, mais de celle du ministère des Finances. L’on se souvient de la grosse polémique du début d’année autour de l’augmentation des prix de la bière. Le Mincommerce Luc Magloire Mbarga Atangana avait dit qu’il n’y aurait pas d’augmentation. Or, elle était prévue par la loi des Finances 2019 adoptée par l’assemblée nationale et promulguée par le chef de l’Etat. Donc, elle a fini par être appliquée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici